21 avril 2015 / 07:30 / il y a 3 ans

Les Bourses européennes en nette progression à l'ouverture

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en nette hausse mardi, portées par une série de résultats de sociétés solides, qui relèguent au second plan les inquiétudes suscitées par la Grèce.

Les principales Bourses européennes ont ouvert en nette hausse mardi, portées par une série de résultats de sociétés solides, qui relèguent au second plan les inquiétudes suscitées par la Grèce. Quelques minutes après le début des échanges, le CAC 40 gagne 0,86% à Paris, le Dax prend 1,18% à Francfort et le FTSE avance de 0,52% à Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

À Paris, le CAC 40 gagne 0,86% (44,36 points) à 5.231,95 points après un quart d‘heure d‘échanges. À Francfort, le Dax prend 1,18% et à Londres, le FTSE avance de 0,52%. L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,79% et le FTSEurofirst 300 de 1,04%.

Cette journée est la première marquée par de multiples publications de résultats sur le Vieux Continent, et la tendance générale est nettement positive.

A Paris, Publicis, plus forte hausse du CAC 40, gagne 5% après avoir fait état d‘une croissance supérieure à ses attentes et à celles du marché pour le premier trimestre grâce à l‘impact positif des changes et à la contribution de l‘américain Sapient racheté en novembre.

A Francfort, le géant des logiciels d‘entreprise SAP s‘adjuge 2,3% après un bénéfice d‘exploitation en progression de 15% sur janvier-mars.

Parmi les autres valeurs recherchées après la publication de leurs comptes, le groupe britannique de télévision Sky prend 3,9% et le suisse Actelion, première “biotech” d‘Europe, bondit de 5,3% après avoir relevé ses prévisions.

A la baisse, Credit Suisse cède 0,8% malgré l‘annonce d‘une hausse de 23% de son bénéfice net trimestriel, portée entre autres par le regain d‘activité des marchés actions.

à Londres, Rio Tinto abandonne 1,2%, sa production ayant déçu les attentes sur janvier-mars.

Les consensus augurent de la meilleure saison de résultats en Europe en quatre ans, bien meilleure qu‘aux Etats-Unis, où la vigueur du dollar pèse sur les comptes de résultats.

IBM a ainsi fait état lundi soir d‘une baisse de 12% de son chiffre d‘affaires trimestriel.

Sur le front économique, les investisseurs surveilleront à 9h00 GMT l‘indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne.

Ce baromètre du moral des analystes et gérants “a été inférieur aux attentes le mois dernier et au vu de la piètre performance du Dax la semaine dernière, le risque d‘une déception ne doit pas être exclu”, note Michael Hewson, de CMC Markets. “On attend une légère amélioration (...) mais cet indicateur est très versatile.”

Sur le marché des changes, l‘euro est retombé sous 1,07 dollar en raison des inquiétudes persistantes suscitées par la Grèce. Athènes a adopté lundi un décret obligeant les entreprises publiques à transférer leur trésorerie à la banque centrale.

Le pétrole se replie, autour de 55,80 dollars le baril pour le brut léger américain (WTI) et de 62,90 pour le Brent, dans l‘attente des statistiques hebdomadaires des stocks américains, prévues de nouveau en hausse. Les cours restent néanmoins proches de leurs plus hauts de l‘année.

Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below