20 avril 2015 / 16:23 / dans 3 ans

Les Bourses européennes terminent en hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé dans le vert lundi après l‘annonce de nouvelles mesures de soutien à l‘économie venues de Chine, une opération de fusion-acquisition dans les télécoms et des résultats de sociétés bien accueillis aux Etats-Unis.

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

À Paris, le CAC 40 a fini en hausse de 44,33 points (0,86%) à 5.187,59 points. Le Footsie britannique a pris 0,82% et le Dax allemand 1,74%, tandis que l‘indice EuroStoxx 50 a gagné 1,20% et le FTSEurofirst 300 0,82%.

Athènes a fini dans le rouge, cédant 0,11%, toujours en raison des craintes d‘un blocage des discussions entre le gouvernement d‘Alexis Tsipras et ses bailleurs de fonds internationaux.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street accélérait ses gains, les trois principaux indices progressant de plus de 1%, portés par les bons résultats de sociétés comme Morgan Stanley ou Hasbro et le nouvel assouplissement de la politique monétaire de Pékin.

La banque centrale chinoise a annoncé dimanche une nouvelle baisse du taux de réserves obligatoires imposé au secteur bancaire, dans le but d‘injecter des liquidités supplémentaires dans l‘économie.

Les ressources de base (+1,72%) ont fini en tête des hausses sectorielles en Europe, devant la chimie (+1,68%) et les banques (1,37%), dans l‘espoir de voir la décision de Pékin relancer la demande.

Le secteur bancaire a lui profité notamment d‘espoirs de consolidation dans le secteur. Banca Popolare di Milano a pris 4,53% après des informations du quotidien italien Il Corriere della Sera rapportant une possible fusion du groupe avec son compatriote Banco Popolare.

Tous les autres indices sectoriels ont terminé dans le vert, à l‘exception de celui de l‘alimentation et des boissons en baisse de 0,92%.

Le secteur des télécoms (+1,06%) a également soutenu la tendance après l‘annonce de l‘acquisition de Base, filiale de téléphonie mobile du groupe néerlandais KPN en Belgique, pour 1,325 milliard d‘euros par Telenet. Telenet a bondi de 5,66% à Bruxelles et KPN de 3,12% à Amsterdam. Mobistar, dont Telenet cessera d‘acheter des capacités de réseaux, a plongé en revanche de 11,43%.

Contre la tendance, Volkswagen a cédé 1,79% après une prévision de ralentissement des ventes de voitures allemandes en Chine cette année.

L‘équipementier pétrolier Petrofac a chuté de 10,01%, signant la plus forte baisse du Stoxx 600, en raison de prévisions décevantes.

Autre repli notable: l‘action de la banque du Pirée qui a plongé de 10,42% à 0,23 euro, son niveau le plus bas depuis l‘adoption de l‘euro par la Grèce.

Sur le marché obligataire, le rendement de la dette allemande à 10 ans (Bund), valeur de référence de la zone euro, a repris sa descente vers zéro.

Aux changes, l‘euro recule également, se traitant à 1,0752 (-0,50%) face au billet vert, victime de nouvelles inquiétudes sur un défaut de paiement de la Grèce, Athènes ayant pris lundi un décret obligeant les entreprises publiques à transférer leurs liquidités à la banque centrale..

Sur le front du pétrole, le Brent remonte à 63,52 dollars le baril dans un marché volatil.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below