16 mars 2015 / 08:54 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes ouvrent dans le vert

Les Bourses européennes ont ouvert dans le vert lundi, prolongeant leur récent rally lié à la baisse de l'euro. À Paris, le CAC 40 gagne 0,32% à 5.026,39 points vers 08h10 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,71% et à Londres, le FTSE avance de 0,26%. /Photo d'archives/Lisi Niesner

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert dans le vert lundi, prolongeant leur récent rally lié à la baisse de l'euro, car les investisseurs misent sur une poursuite de l'affaiblissement de la monnaie unique susceptible de soutenir l'économie de la zone euro et de tirer les bénéfices des entreprises exportatrices.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,32% (15,93 points) à 5.026,39 points vers 08h10 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,71% et à Londres, le FTSE avance de 0,26%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro s'adjuge 0,47% et le FTSEurofirst 300 0,33%.

L'euro est tombé dans la nuit de dimanche à lundi à 1,0457 face au dollar sur les marchés en Asie, son niveau le plus bas depuis janvier 2003. La devise européenne se traite à 1,0533 vers 08H20 GMT et affiche une décote de plus de 13% par rapport au billet vert depuis le début de l'année.

La monnaie unique est victime du plan de rachats massifs de dette souveraine de la Banque centrale européenne (BCE) lancé en mars et qui se poursuivra au moins jusqu'en septembre 2016, permettant d'injecter dans l'économie jusqu'à 1.000 milliards d'euros de liquidités afin de relancer la croissance dans la zone et de relever l'inflation.

Sur le plan sectoriel, la quasi-totalité des indices du Stoxx 600 évoluent en territoire positif, amenés par les ressources de bases (+0,80%) et l'automobile (0,76%). Mais l'énergie (-0,18%) poursuit son recul.

Le baril de Brent de la mer du Nord, référence mondiale pour l'or noir, a enfoncé le seuil des 55 dollars à 54,26 dollars (-0,75%), pénalisé entre autres par le rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) soulignant que l'excédent de l'offre mondiale s'aggrave en raison de la production des Etats-Unis qui ne donne aucun signe de ralentissement.

Aux valeurs, Lafarge perd 4,28%, plus forte baisse du CAC 40, et Holcim abandonne 1,26%. Le cimentier suisse propose de modifier la parité d'échange en vue de la fusion, pour la ramener à 0,875 action Holcim pour chaque titre Lafarge, selon une source proche du dossier.

Areva prend 1%. Le groupe étudie les conditions d'une entrée à son capital d'investisseurs étrangers et notamment chinois, rapporte lundi le quotidien Les Echos.

Valeo gagne 2,2% après l'annonce du nouveau plan stratégique sur cinq ans de l'équipementier automobile.

Ailleurs en Europe, le producteur allemand de gaz industriels Linde gagne 1,3% après avoir annoncé viser une hausse pouvant aller jusqu'à 10% son résultat brut d'exploitation cette année.

Les investisseurs attendent en début d'après-midi aux Etats-Unis le chiffre de l"Empire State" en mars, un des premiers indicateurs d'activité industrielle, ainsi que les statistiques sur la production industrielle en février.

En Chine, les marchés actions ont terminé à un pic de cinq et demi, portés par les anticipations de nouvelles mesures de relance du gouvernement après le discours du Premier ministre chinois, Li Keqiang, à l'issue de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire de Chine

Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below