20 février 2015 / 14:48 / il y a 3 ans

Wall Street ouvre en baisse avec les incertitudes sur la Grèce

La Bourse de New York ouvre en baisse vendredi, affectée comme les places européennes par les incertitudes pesant sur la dette grecque à l'approche d'une réunion cruciale de l'Eurogroupe. L'indice Dow Jones perd 0,11% dans les premiers échanges, le Standard & Poor's 500 recule de 0,12% et le Nasdaq Composite cède 0,08%. /Photo prise le 17 février 2015/Carlo Allegri

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York ouvre en baisse vendredi, affectée comme les places européennes par les incertitudes pesant sur la dette grecque à l'approche d'une réunion cruciale de l'Eurogroupe.

L'indice Dow Jones perd 19,65 points, soit 0,11%, à 17.966,12 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,12% à 2.095,01 points et le Nasdaq Composite cède 0,08% à 4.920 points après sept séances consécutives de hausse.

En Europe, les ministres des Finances de la zone euro vont tenter de parvenir à un compromis avec la Grèce sur la situation de sa dette lors de leur de réunion repoussée à 16h30. Mais il faudra peut-être un sommet d'urgence dans la semaine à venir, Athènes et Berlin semblant camper sur leurs positions.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a exclu l'éventualité d'une sortie de la Grèce de la zone euro, tandis que, selon le journal allemand Der Spiegel, la Banque centrale européenne (BCE) se prépare à un tel scénario.

L'euro a brièvement baissé à 1,1296 contre le dollar en réaction à cette information avant de se reprendre.

La monnaie unique se traite à 1,1299 dollar, tandis que le billet vert accentue sa vigueur face à un panier de devises de référence (+0,30%).

Sur le plan sectoriel, la plupart des indices du S&P-500 évoluent dans le rouge, à l'exception notable des "utilities" qui gagnent péniblement 0,19%.

Aux valeurs BGC Partners perd 0,52% et le courtier GFI Group abandonne 0,82%. Le conseil d'administration de ce dernier a accepté l'offre d'achat de BGC Partners à 6,10 dollars par action, soit 778,8 millions de dollars.

Apple gagne 0,25% à 128,74 dollars, se rapprochant de son record historique inscrit la veille en séance à 129,03 dollars. Le groupe à la pomme compte démarrer la production d'un véhicule électrique dès 2020, rapporte Bloomberg, citant des sources proches du dossier. Par ailleurs, Japan Display envisage de construire une nouvelle usine pour fournir des écrans de smartphones à Apple, lequel pourrait assumer la plus grande partie de l'investissement de 200 milliards de yens que le site représente, rapporte vendredi le journal japonais Nikkan Kogyo.

Newmont Mining prend 3,18%. Le premier producteur aurifère des Etats-Unis a annoncé jeudi soir un bénéfice ajusté en légère baisse mais meilleur que prévu au titre du quatrième trimestre, à 86 millions de dollars ou 17 cents par action - sept cents de plus que le consensus.

Intuit gagne 5,29%. L'éditeur de logiciels de déclarations fiscales a annoncé jeudi soir une perte moins forte que prévu pour le quatrième trimestre, avec un chiffre d'affaires en croissance de 3,3% à 808 millions de dollars, grâce au succès de ses services en ligne TurboTax et QuickBooks Online.

Chuck Mikolajczak, Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below