17 février 2015 / 07:43 / dans 3 ans

TNT Express bat le consensus au 4e trimestre mais reste prudent

Le groupe néerlandais de logistique TNT Express a dégagé un chiffre d'affaires du quatrième trimestre supérieur aux attentes des analystes mais anticipe une nouvelle année difficile sur ses principaux marchés ouest-européens. /Photo d'archives/REUTERS/Darren Staples

AMSTERDAM (Reuters) - TNT Express a annoncé mardi une perte au titre du quatrième trimestre et a dit s‘attendre à la poursuite de conditions difficiles sur ses principaux marchés cette année.

Après l‘échec en 2013 d‘une tentative d‘acquisition par l‘américain UPS, le groupe néerlandais de logistique s‘est lancé dans une lourde restructuration pour s‘adapter à la baisse des volumes de messagerie en Europe.

Le directeur général Tex Gunning a dit prévoir un bénéfice d‘exploitation en 2015, sans autre précision, et a parlé d’“année de transition” avant des améliorations en 2016.

Le quatrième trimestre s‘est soldé par une perte nette de 137 millions d‘euros, due surtout à des charges de restructuration et dépréciations totalisant 124 millions d‘euros.

Ces charges “témoignent de l‘ampleur de la transformation à réaliser et de la détermination de la nouvelle équipe de direction à faire le nécessaire pour transformer et redresser TNT”, a noté Tex Gunning dans le communiqué de résultats.

Le groupe prévoit pour la période 2015-2017 des charges de restructuration de l‘ordre de 250 à 300 millions d‘euros.

Les prévisions ne rassurent pas tant sur le front de l‘activité que sur celui des coûts de restructuration, note Marc Zwartsenburg, analyste chez ING qui a une opinion “conserver” sur le titre.

“Il est clair qu‘il n‘y a pas encore de stabilisation dans les marchés à problèmes que sont le Royaume-Uni, la France et l‘Italie”, ajoute-t-il.

L‘action TNT Express chute de 10,17% à 5,34 euros à la Bourse d‘Amsterdam vers la mi-journée.

Le chiffre d‘affaires du quatrième trimestre a atteint 1,79 milliard d‘euros, en croissance de 1,6% sur un an et supérieur au consensus Reuters qui donnait 1,75 milliard.

Toby Sterling, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below