6 février 2015 / 14:58 / dans 3 ans

Wall Street ouvre étale après les chiffres de l'emploi US

La Bourse de New York a ouvert sans grand changement après les statistiques meilleures que prévu sur les créations d'emplois en janvier aux Etats-Unis. Dix minutes après les premiers échanges, le Dow Jones gagnait 0,02%, le Standard & Poor's 500 progressait de 0,09% et le Nasdaq Composite perdait 0,05%. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert sans grand changement vendredi après les statistiques meilleures que prévu sur les créations d‘emplois en janvier aux Etats-Unis.

Dix minutes après les premiers échanges, l‘indice Dow Jones gagne 2,98 points, soit 0,02%, à 17.887,86. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,09% à 2.064,30 points et le Nasdaq Composite perd 0,05% à 4.762,89 points.

Les créations d‘emplois ont été plus nombreuses qu‘attendu en janvier aux Etats-Unis et les salaires ont fortement rebondi, illustrant la vigueur de l‘économie américaine. Le nombre de créations d‘emplois non agricoles a atteint 257.000 le mois dernier, contre 234.000 attendus en moyenne par les économistes interrogés par Reuters.

Ces données devraient conforter la Réserve fédérale dans ses projets de relèvement des taux d‘intérêt, une décision en ce sens étant attendue en milieu d‘année par les investisseurs.

Sur le plan sectoriel, l‘énergie et la finance se distinguent, gagnant respectivement 0,64% et 1,36%.

Aux valeurs, plusieurs groupes profitent de l‘annonce de bons résultats, comme News Corp, qui gagne 3,11%.

Twitter bondit de 13%, le site de microblogging ayant annoncé jeudi que la croissance de son nombre d‘utilisateurs avait retrouvé son rythme de la majeure partie de l‘année 2014 après un léger ralentissement au quatrième trimestre.

LinkedIn s‘envole de 10,4% à la faveur d‘une hausse de 44% de son chiffre d‘affaires au quatrième trimestre.

Côté baisse, le fabricant de caméras d‘action Gopro chute de 12,7% et l‘éditeur de jeux vidéos Activision Blizzard perd 1,2%, tous deux en raison de prévisions inférieures aux attentes.

L‘équipementier télécoms américain Harris s‘adjuge plus de 11% et le spécialiste des systèmes électroniques militaires Exelis 36,53%. Le premier va racheter le second pour 4,75 milliards de dollars (4,15 milliards d‘euros).

Le Brent de la mer du Nord poursuit son rebond de la veille et se traite à 57,81 dollar le baril (+2,16%).

Le dollar progresse de 0,86% face à un panier de devises de référence et à l‘euro en raison des anticipations sur un relèvement des taux de la Fed.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below