11 décembre 2014 / 14:44 / il y a 3 ans

La banque centrale de Russie relève son principal taux à 10,5%

MOSCOU (Reuters) - La banque centrale de Russie a annoncé jeudi une nouvelle hausse de son principal taux d‘intérêt, relevé de 100 points de base à 10,5%, pour tenter de soutenir le rouble et d‘endiguer l‘inflation.

La banque centrale de Russie a annoncé jeudi une nouvelle hausse de son principal taux d'intérêt, relevé de 100 points de base à 10,5%, pour tenter de soutenir le rouble et d'endiguer l'inflation. /Photo d'archives/REUTERS/Maxim Shemetov

Cette décision est conforme aux attentes des économistes et des analystes interrogés par Reuters.

Elvira Nabioullina, gouverneure de la banque centrale de Russie, a ensuite déclaré au cours d‘une conférence de presse que son institution ferait preuve de souplesse en matière de politique monétaire et qu‘elle était prête à recourir à des instruments non conventionnels pour préserver la stabilité financière du pays.

Malgré le ralentissement marqué de l‘économie, affaiblie par les sanctions économiques liées à la crise ukrainienne et par la chute des cours du pétrole, la banque centrale russe a privilégié ces derniers mois le soutien à la monnaie nationale, qui s‘est dépréciée de près de 40% face au dollar depuis juin, et la lutte contre l‘inflation.

Cette dernière a atteint 9,1% en rythme annuel en novembre.

Le rouble accentuait ses pertes après l‘annonce du relèvement du taux directeur, touchant un nouveau plus bas à 55 pour un dollar et cédant environ 0,5% face à l‘euro, à 68,64.

Elvira Nabioullina a dit que la banque centrale russe pourrait encore relever ses taux en cas d‘aggravation des risques d‘inflation.

La banque centrale a précisé jeudi avoir consacré sur la seule journée de mardi 348 millions de dollars (280 millions d‘euros) à des interventions sur le marché des changes pour soutenir le rouble.

Ces interventions ont atteint un total de 4,5 milliards de dollars sur l‘ensemble de la semaine dernière.

Elvira Nabioullina a déclaré que la banque centrale russe pourrait dépenser environ 70 milliards de dollars sur le marché des changes en 2015.

Elle a évalué à 120 milliards de dollars le montant des sorties de capitaux auxquelles la Russie pourrait être confrontée en 2015.

Alexander Winning et Maria Kiselyova; Marc Angrand et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten et Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below