8 décembre 2014 / 17:33 / dans 3 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse dans un contexte de doutes à l‘égard de la croissance européenne après les propos d‘Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, et les indicateurs composites avancés mensuels de l‘OCDE. et

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

L‘indice CAC 40 a perdu 1,0% à 4.375,48 points.

* SAINT-GOBAIN (-6,24% à 34,91 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après avoir annoncé un projet de prise de contrôle du chimiste suisse Sika (-21,95%), qui s‘est déclaré très hostile à l‘opération.

* Le secteur européen de L‘ÉNERGIE a encore perdu 1,92% dans le sillage des cours du pétrole (-3,95% pour le baril de Brent ce lundi vers 18h, portant à près de 41% son recul depuis fin juin).

TECHNIP a lâché 2,06% à 48,97 euros et TOTAL 1,88% à 44,335 euros.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont pâti des doutes portant sur la croissance européenne, VALEO lâchant 1,65% à 101,20 euros, GEMALTO 1,61% à 64,95 euros ou encore CAPGEMINI 1,51% à 60,73 euros.

ARCELORMITTAL a cédé 1,74% à 9,731 euros avec les métaux (-0,7% pour le cuivre) à la suite de la baisse inattendue des importations chinoises en novembre.

* VINCI (-1,71% à 44,555 euros) et EIFFAGE (-4,8% à 39,285 euros) ont également été pénalisés par un vote vendredi dernier à l‘Assemblée nationale visant à supprimer un avantage fiscal accordé aux sociétés d‘autoroutes.

* EDF a baissé de 1,32% à 24,305 euros. Fitch a confirmé la note de crédit d‘EDF à “A+” avec une perspective négative, l‘agence de notation prenant en compte la solidité du profil d‘activité du groupe mais aussi l‘évolution de la politique tarifaire en France.

* AIR FRANCE-KLM a lâché 1,87% à 8,673 euros après avoir fait état de chiffres jugés mitigés de son trafic au mois de novembre Nomura a également abaissé sa recommandation de “neutre” à “alléger” sur la valeur.

* En revanche, VEOLIA ENVIRONNEMENT (+0,54% à 14,79 euros) a signé l‘une des deux seules hausses du CAC 40, la valeur testant une nouvelle fois une résistance technique vers 14,70 euros.

* BOUYGUES a gagné 0,42% à 31,10 euros sur fond d‘anticipations d‘une consolidation du secteur français des télécoms. Goldman Sachs estime que tous les acteurs des télécoms français profiteront de la consolidation dans les deux années qui viennent. ILIAD a pris 0,9% à 195,95 euros.

* VILMORIN (+1,57% à 84,30 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, la valeur rebondissant sur un support technique vers 83 euros.

* SARTORIUS STEDIM BIOTECH (+1,35% à 158,05 euros) a inscrit un nouveau plus haut historique, à 159 euros. Plusieurs analystes se montrent optimistes depuis quelques semaines sur la valeur, soulignant les perspectives de croissance du groupe et une parité euro-dollar plus favorable. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S vise une croissance de 13% de l‘activité cette année, suivie d‘une hausse annuelle d‘environ 9% en 2015 et 2016.

* EUROFINS SCIENTIFIC (+1,29% à 200,15 euros) a annoncé la signature d‘un accord en vue du rachat de Boston Heart Diagnostics Corporation pour un montant initial de 140 millions de dollars (114 millions d‘euros).

* DERICHEBOURG s‘est octroyé 3,09% à 2,368 euros après avoir réduit ses pertes en 2013-2014, grâce notamment à l‘amélioration de la profitabilité de ses activités dans les services à l‘environnement.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below