4 septembre 2014 / 11:35 / il y a 3 ans

Les marchés européens effacent leurs pertes à mi-séance

Les Bourses européennes ont effacé leurs pertes jeudi à mi-séance et l'euro a accentué les siennes, alors que Wall Street s'annonce en légère hausse, en réaction à une information selon laquelle la Banque centrale européenne (BCE) pourrait sous peu lancer un programme de rachats d'actifs. /Photo d'archives/Lucas Jackson

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont effacé leurs pertes jeudi à mi-séance et l'euro a accentué les siennes, alors que Wall Street s'annonce en légère hausse, en réaction à une information selon laquelle la Banque centrale européenne (BCE) pourrait sous peu lancer un programme de rachats d'actifs.

Un projet de rachats de titres adossés à des actifs et d'obligations sécurisées allant jusqu'à 500 milliards d'euros est débattu par le conseil des gouverneurs de la BCE à l'occasion de sa réunion de politique monétaire de ce jeudi, ont dit des sources au fait des discussions.

"Si cela se confirme, le marché serait ravi de voir la BCE s'orienter vers des rachats d'ABS", dit Chris Beauchamp, responsable de la stratégie chez IG.

À Paris, l'indice CAC 40 s'est retourné à la hausse après les informations de Reuters sur les discussions de la BCE et avançait de 0,39% à 4.441,20 points à 13h12, contre un recul de 0,2% auparavant. À Francfort, le Dax prend 0,08% et à Londres, le FTSE gagne 0,28%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,45%.

Les futures sur indices new-yorkais se sont également orientées en hausse avec des progressions allant de 0,15% à 0,25%.

Aux valeurs, Le groupe de services industriels et de construction Bilfinger plonge de plus de 11% après un nouvel avertissement.

En revanche, Standard Life (+8,6%) soutient Londres après avoir accepté de céder ses opérations canadiennes à Manulife Financial.

L'euro a touché son plus bas du jour, à 1,3121 dollar, juste après l'information concernant le lancement possible d'un plan de rachat d'actifs, alors que les rendements des obligations souveraines en zone euro se détendent.

Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below