29 août 2014 / 05:53 / dans 3 ans

Le laboratoire Ipsen encore plus optimiste pour 2014

Ipsen, deuxième laboratoire pharmaceutique français, a relevé ses objectifs annuels en publiant vendredi des résultats semestriels en hausse, tirés par les bonnes performances de sa médecine de spécialité. /Photo d'archives/ REUTERS/Srdjan Zivulovic

PARIS (Reuters) - Ipsen a relevé ses objectifs annuels en publiant vendredi des résultats semestriels en hausse grâce aux performances de la Somatuline (tumeur neuroendocrines) aux Etats-Unis et au rebond du Décapeptyl (cancer de la prostate) en Chine.

Egalement aidé par une poursuite d‘un strict contrôle des coûts, le chiffre d‘affaires semestriel a totalisé 638,7 millions d‘euros (+0,8%), dont 472,5 millions (+5,1%) pour la médecine de spécialité (uro-oncologie, endocrinologie, neurologie) et 158,8 millions (-3,7%) pour la médecine générale.

Sur cette première partie de l‘exercice, le résultat opérationnel courant du deuxième laboratoire pharmaceutique français est ressorti à 162 millions d‘euros (+12,5%) et son bénéfice net a 104,5 millions (+8,2%).

Selon le consensus Thomson Reuters, les analystes attendaient un bénéfice opérationnel de 154 millions, un bénéfice net de 106,65 millions et un chiffre d‘affaires de 646,05 millions.

“Ces bons résultats nous permettent de revoir à la hausse nos objectifs de ventes et de profitabilité pour l’année 2014 et de préparer sereinement l‘avenir avec le lancement de Somatuline dans le traitement des tumeurs neuroendocrines”, commente Marc de Garidel, le président-directeur général du groupe.

Dans un communiqué, il souligne que les réalisations de la médecine de spécialité au premier semestre sont ressorties “largement au-dessus” des attentes.

Dans ce contexte, Ipsen prévoit désormais une marge opérationnelle courante comprise entre 19% et 20% de son chiffre d’affaires. Il tablait jusqu‘à présent sur un taux de 18-19%.

Il vise une progression de ses ventes de médecine de spécialités entre 6% et 8% à comparer à une prévision antérieure de 4% à 6%.

L‘évolution des ventes de médecine générale sont attendues entre -1% et +1% pour 20014 alors que le groupe tablait jusqu‘à présent sur une fourchette comprise entre -2,0% et 0,0%.

Ipsen précise que ces objectifs sont fixés hors effets de change et s’inscrivent dans un contexte géopolitique tendu et incertain en Ukraine, en Russie et au Moyen-Orient.

L‘action Ipsen a clôturé jeudi à 33,69 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 2,8 milliards d‘euros. Elle a perdu de 1,96% depuis le début de l‘année après un bond de 50,9% l‘an dernier.

Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below