28 août 2014 / 05:38 / il y a 3 ans

Essilor relève ses objectifs pour 2014

Essilor, numéro un mondial de l'optique opthtalmique, Essilor a relevé jeudi ses prévisions annuelles en publiant des résultats semestriels en hausse grâce aux synergies d'acquisitions, à l'accélération de sa croissance en Amérique du Nord et aux performances de ses produits à haute valeur ajoutée. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Essilor a relevé jeudi ses prévisions annuelles en publiant des résultats semestriels en hausse grâce aux synergies d'acquisitions, à l'accélération de sa croissance en Amérique du Nord et aux performances de ses produits à haute valeur ajoutée.

Le numéro un mondial de l'optique ophtalmique - qui a réalisé huit transactions depuis le début de l'année 2014, représentant un chiffre d'affaires additionnel d'environ 470 millions d'euros en base annuelle - publie un chiffre d'affaires semestriel de 2,78 milliards d'euros (+7,9% en données publiées et +12,6% hors effets de change), au regard d'un consensus de 2.747 millions.

En Amérique du Nord, sa progression en base homogène ressort à 4,1% (+7,6% en données publiées).

Le bénéfice net a crû de 3,5% à 325 millions d'euros (302,6 millions attendus) et le bénéfice opérationnel de 11% à 494 millions (consensus 460 millions). Sur les six premiers mois de l'année, la marge de contribution ressort à 18,9% (+0,6 point).

Pour l'exercice, Essilor parie sur une croissance de son chiffre d’affaires hors changes supérieure à 13% et une contribution de l’activité ajustée d'environ 18,6% du chiffre d’affaires, en progression sensible par rapport à 2013.

Jusqu'à présent, le groupe avait dit attendre un chiffre d'affaires en croissance de 10% à 12% hors effets de change et une marge de contribution comprise entre 18,2% et 18,6%.

"Ce premier semestre et le relèvement de nos prévisions 2014 nous mettent en bonnes positions pour atteindre nos prévisions à moyen terme", a commenté Hubert Sagnières, le président directeur général d'Essilor.

Au cours d'une conférence de presse téléphonique, il a rappelé qu'Essilor avait pour ambition d'atteindre en 2018 un chiffre d'affaires d'un peu plus de huit milliards d’euros.

En Bourse, après ces annonces, Essilor s'inscrit en tête des hausses de l'indice CAC 40 (-0,5%). A 10h50, le titre montait de 5% à 80,08 euros, dans des volumes représentant 90% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext.

CROISSANCE À DEUX CHIFFRES DANS LES ÉMERGENTS

Essilor compte s'appuyer sur le développement de ses marchés de base (verres et matériel optique) dans les pays matures mais aussi dans ceux à forte croissance que sont l'Inde, la Chine et le Brésil.

Dans ces pays, la demande des consommateurs est toujours forte avec des croissances à deux chiffres, a précisé le PDG, disant que dans les prochains semestres Essilor comptait y accélérer sa présence.

Essilor parie aussi sur sa division de verres solaires, avec une perspective de ventes de 1,1 milliard d'euros en 2018, et sur la division de vente par internet qui devrait engranger autour de 500 millions d'euros de chiffre d'affaires, a déclaré Hubert Sagnières.

A moyen terme, Essilor va poursuivre "une stratégie de croissance ambitieuse visant à saisir des opportunités sur l’ensemble des segments où il est positionné : les verres de prescription, le solaire et internet".

C'est dans ce contexte qu'Essilor a décidé de muscler sa direction générale en nommant Jean Carrier au poste de directeur général adjoint, aux côtés de Paul du Saillant et Laurent Vacherot.

"Cette nomination, qui sera effective au 1er septembre 2014, traduit la volonté du groupe d’adapter sa structure et son organisation à ses ambitions de développement et à sa croissance", dit Essilor dans un communiqué séparé.

Jean Carrier continuera à assurer la supervision d'Essilor of America et prendra la responsabilité de la recherche et développement, de la propriété intellectuelle, du marketing stratégique et de l’activité e-business du groupe.

"L’idée est de regrouper un grand pôle d’innovation car c’est l’innovation qui tire le groupe et qui va continuer à le tirer", a commenté Hubert Sagnières.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below