19 août 2014 / 16:08 / dans 3 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a poursuivi son rebond de la veille, soutenue par l‘évolution de la situation dans le dossier ukrainien alors que Vladimir Poutine rencontrera des dirigeants ukrainiens et de l‘Union européenne le 26 août et qu‘Angela Merkel se rendra samedi en Ukraine.

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

L‘indice CAC 40 a gagné 0,56% à 4.254,45 points dans un marché peu animé (59% des volumes moyens quotidiens des trois derniers mois sur Euronext) dans l‘attente du compte rendu de la réunion de politique monétaire de la Fed mercredi, des PMI du mois de juillet jeudi, et des interventions vendredi de Janet Yellen (Fed) et de Mario Draghi (BCE) à Jackson Hole (Wyoming).

* Les VALEURS CYCLIQUES ont continué de soutenir le rebond du marché à l‘image du secteur automobile européen (+1,48%, plus forte hausse sectorielle en Europe) très important dans l‘économie allemande qui a souffert dernièrement des tensions entre Kiev et Moscou. La Russie a, par ailleurs, décidé de venir en aide à son secteur automobile.

VALEO (+4,1% à 92,09 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, CAPGEMINI a pris 2,35% à 53,50 euros, SAINT-GOBAIN 2,03% à 37,435 euros et ARCELORMITTAL 1,62% à 10,65 euros.

Hors CAC, MONTUPET (+6,59% à 51,79 euros), spécialisé dans la production de pièces principalement pour l‘automobile, a signé la plus forte hausse du SBF 120 et l‘équipementier PLASTIC OMNIUM a grimpé de 3,55% à 20,57 euros.

* AIRBUS GROUP a avancé de 1,19% à 44,655 euros alors que l‘euro se négocie à 1,3316 dollar, contre près de 1,34 dollar ces derniers jours et 1,36 dollar mi-juillet.

* AIR FRANCE-KLM, qui a souffert dernièrement de la menace de Moscou de fermer l‘espace aérien sibérien aux compagnies européennes et américaines, a également poursuivi son rebond avec un gain de 4,63% à 7,908 euros.

* AREVA s‘est octroyé 2,17% à 12,025 euros. Le groupe français a remporté un contrat de remplacement de six générateurs à vapeur pour la centrale nucléaire de Koeberg, en Afrique du Sud, a annoncé samedi la compagnie d‘électricité Eskom, sans préciser les modalités financières de l‘accord.

* En revanche, EDF a perdu 0,8% à 24,66 euros, plus forte des quelques baisses du CAC 40. Deutsche Bank, qui a repris la couverture de la valeur en recommandant de vendre le titre, a souligné lundi dans une note les risques pesant sur le bilan du producteur d‘électricité qui pourraient menacer à long terme le profil de rendement d‘EDF.

* ALSTOM a abandonné 0,52% à 26,60 euros, la valeur ayant échoué à repasser au-dessus d‘une résistance technique vers 26,8-27 euros testée lundi.

* NEXANS (-3,47% à 32,175 euros) a enregistré la plus forte baisse du SBF 120 après s‘être heurtée à une résistance technique entre 33 et 33,50 euros au lendemain d‘un bond de plus de 6% suite à un relèvement de conseil de Espirito Santo Investment Bank sur la valeur.

* INSIDE SECURE (+12,22% à 4,59 euros) a clôturé en tête des hausses du CAC Mid & Small après que LG Electronics a signé une licence de brevets NFC (Near Field Communication) développés par le spécialiste français des solutions de sécurité embarquées.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below