12 août 2014 / 06:38 / dans 3 ans

Henkel prévoit une croissance ralentie avec la Russie

FRANCFORT (Reuters) - Henkel a confirmé mardi ses prévisions pour l‘année 2014, ce qui n‘a pas empêché le fabricant de biens de consommation courante allemand d‘anticiper un ralentissement de la croissance de son bénéfice courant au second semestre en raison des tensions en Russie et au Moyen-Orient.

Henkel a confirmé ses prévisions pour 2014, mais il anticipe un ralentissement de la croissance de son bénéfice courant au second semestre en raison des tensions en Russie et au Moyen-Orient. Le fabricant de biens de consommation courante allemand a redit prévoir une croissance organique de ses ventes comprise entre 3% et 5% pour l'ensemble de 2014, une marge opérationnelle ajustée d'environ 15,5% et une hausse de 5% à 10% de son bénéfice par action préférentielle ajusté. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender

De ce fait, vers 10h00, l‘action Henkel perdait 3,32% à 79,75 euros à la Bourse de Francfort, accusant l‘une des plus fortes baisses de l‘indice Stoxx 600.

Le fabricant de la lessive Persil et des produits capillaires Schwarzkopf a également fait état d‘un chiffre d‘affaires du deuxième trimestre légèrement inférieur aux prévisions des analystes financiers et d‘un résultat opérationnel ajusté légèrement supérieur au consensus.

“Nous nous attendons à ce que l‘escalade du conflit Russie-Ukraine et la persistance des tensions au Moyen-Orient aient un effet négatif sur l‘environnement de marché”, déclare le président du directoire de Henkel, Kasper Rorsted, cité dans un communiqué.

La Russie, qui fait l‘objet de sanctions de la part de l‘Europe est des Etats-Unis pour son rôle dans la crise ukrainienne, est le quatrième plus gros marché pour Henkel avec des ventes annuelles de l‘ordre d‘un milliard d‘euros.

Henkel a redit prévoir une croissance organique de ses ventes comprise entre 3% et 5% pour l‘ensemble de 2014, une marge opérationnelle ajustée d‘environ 15,5% et une hausse de 5% à 10% de son bénéfice par action préférentielle ajusté.

Sur le seul deuxième trimestre, sa marge d‘exploitation est ressortie à 16,3%, soit un demi-point au-dessus du un consensus (15,8%).

Le chiffre d‘affaires a été de 4,14 milliards d‘euros sur la période (consensus: 4,21 milliards) et le résultat d‘exploitation ajusté de 674 millions (consensus: 667 millions).

Maria Sheahan, Benoît Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below