31 juillet 2014 / 11:55 / il y a 3 ans

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Alcatel-Lucent (-5,78%) accuse la plus forte baisse de la Bourse de Paris vers 13h30, quand le CAC recule de 0,72% à 4.281,26 points. Les craintes d'un ralentissement à venir de la demande sur son marché clef américain éclipsent la poursuite du redressement au deuxième trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l‘indice CAC 40 cède 0,72% à 4.281,26 points à 13h28, plombée par une série de résultats d‘entreprises jugés décevants.

* ALCATEL-LUCENT (-5,78%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, les craintes d‘un ralentissement à venir de la demande sur son marché clef américain éclipsant la poursuite du redressement au deuxième trimestre.

* LEGRAND perd 3,95% après que le groupe a subi un lourd effet de change négatif au premier semestre, période également marquée par l‘absence de reprise dans la construction en France.

* CRÉDIT AGRICOLE recule de 3,74%, l‘établissement français pâtissant de son exposition à Banco Espirito Santo (BES) dont il est le deuxième actionnaire avec près de 15% du capital.

BES chute de 28,5% après avoir fait état d‘une perte semestrielle de 3,6 milliards d‘euros. Dans son sillage, l‘indice Stoxx du secteur bancaire européen lâche 1,41% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,13%.

En revanche, BNP PARIBAS avance de 0,56% après ses résultats trimestriels.

* CARREFOUR perd 3,15% malgré la forte progression de son résultat semestriel, le distributeur français pâtissant de la publication de l‘allemand Metro (-4,7%) et de la situation de l‘Argentine, où le groupe opère également et qui se retrouve en situation de défaut sur sa dette pour la deuxième fois en douze ans. et

* AIR LIQUIDE baisse de 2,68% après avoir fait état de résultats semestriels inférieurs aux attentes, pénalisés notamment par les changes.

* JCDECAUX chute de 8,78%, plus forte baisse du SBF 120 dans des volumes représentant 4,0 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, après avoir annoncé des prévisions jugées décevantes pour le troisième trimestre, sous le coup de difficultés en Russie et en Ukraine.

* VILMORIN glisse de 4,32% dans des volumes équivalant à 1,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext au lendemain de l‘avertissement lancé par le semencier sur sa marge 2013-2014 après un chiffre d‘affaires inférieur aux attentes au quatrième trimestre.

* En revanche, KERING (+4,63%) est en tête des rares hausses du CAC 40, le groupe de luxe ayant fait état de résultats semestriels jugés rassurants.

* EDF (+3,94%) a confirmé ses objectifs pour 2014, malgré l‘annulation d‘une hausse de 5% des tarifs en France, après avoir vu ses résultats semestriels progresser grâce à la performance de son parc nucléaire.

* SANOFI (+3,64%) a relevé sa prévision annuelle après avoir réalisé sur la première partie de l‘exercice des résultats meilleurs qu‘attendu grâce à de bonnes performances dans les pays émergents, les maladies rares et le diabète.

* CAPGEMINI (+3,4%) a confirmé ses objectifs de chiffre d‘affaires et de marge pour 2014 en publiant des résultats semestriels en nette hausse malgré l‘environnement peu porteur de ses marchés historiques d‘Europe continentale.

* INGENICO grimpe de 3,17% au lendemain de l‘annonce par le spécialiste des services de paiement d‘une révision à la hausse de ses objectifs financiers pour 2014 après des résultats semestriels meilleurs qu‘attendu.

* VALLOUREC (-2,16%) a confirmé que la baisse de la demande de certains de ses grands clients pèserait sur ses performances du second semestre.

* TARKETT (-2,77%) a publié jeudi des résultats en repli au premier semestre, pénalisé par les effets de changes, le ralentissement économique en Russie et la crise en Ukraine.

* STENTYS abandonne 11,96%. Le spécialiste de la conception de stents a suspendu le recrutement des patients de l‘étude “Apposition V”, une étude pivot qui était destinée à évaluer la sécurité et l‘efficacité de son “stent auto-apposant”.

* NRJ GROUP (-10,38%) a fait état mercredi d‘une chute de 12,7% de son résultat net part du groupe et d‘un recul de 13% de son chiffre d‘affaires au premier semestre, pénalisé par un effet de base défavorable (le premier semestre 2013 avait profité de la comédie musicale “1789 Les Amants de la Bastille”) ainsi que par la baisse de 9,3% des revenus dans la télévision dans un marché publicitaire toujours “très concurrentiel”.

* Le groupe FNAC (-8,77%) entend limiter au second semestre les effets défavorables sur ses marges grâce notamment aux plans d‘action commerciaux lancés au deuxième trimestre et à un effet mix catégorie moins défavorable que lors des six premiers mois de l‘année.

* NORBERT DENTRESSANGLE (+5,26%) a annoncé la signature d‘un protocole d‘accord en vue d‘acquérir le groupe américain de logistique Jacobson pour 750 millions de dollars, soit 560 millions d‘euros. Le groupe a également publié un chiffre d‘affaires semestriel de 2,2 milliards d‘euros, en hausse de 13,4% grâce à la vigueur de l‘économie britannique et de la reprise en Espagne.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below