31 juillet 2014 / 09:15 / il y a 3 ans

Shell publie un bénéfice trimestriel en hausse de 33%

LONDRES (Reuters) - Royal Dutch Shell a publié jeudi un bénéfice en hausse de 33% au deuxième trimestre, supérieur au consensus, grâce à une hausse à la fois des volumes produits et des prix de vente.

Royal Dutch Shell a publié un bénéfice en hausse de 33% au deuxième trimestre, supérieur au consensus, grâce à une hausse à la fois des volumes produits et des prix de vente. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking

Le pétrolier anglo-néerlandais a également augmenté son dividende trimestriel et dit que la valeur des rachats de titres et des dividendes de 2014 et de 2015 dépasserait les 30 milliards de dollars.

L‘action gagnait 3,5% en Bourse de Londres en matinée.

Le bénéfice trimestriel à coût courant hors exceptionnels est de 6,1 milliards de dollars (4,55 milliards d‘euros), alors que les analystes attendaient 5,46 milliards.

Le concurrent BP a également battu le consensus voici deux jours.

Le directeur général Ben van Beurden veut améliorer les rendements en vendant des actifs et en étant plus sélectif dans le choix des projets après avoir émis un “profit warning” - choses rare pour le pétrolier - en janvier.

“En amont, c‘est bon, et en aval, c‘est meilleur que prévu”, constate l‘analyste Jason Kenney de Santander. “Cela dit, l‘aval reste faible. Il y a des dépréciations très importantes dans l‘ensemble de l‘entreprise et peut-être d‘autres encore à venir”.

Le bénéfice trimestriel prend en compte une charge nette d‘un milliard de dollars après impôt. Les dépréciations, de 1,943 milliard de dollars, tiennent essentiellement à des actifs gaziers aux Etats-Unis.

Le dividende est de 47 cents par action, en hausse de 4% et conforme aux prévisions.

La production pétrolière et gazière du trimestre a atteint 3,077 milliards de barils d‘équivalent pétrole par jour (bepj) contre 3,062 milliards un an auparavant.

Certains analystes attendaient un recul car les pétroliers ont du mal à augmenter leur production depuis quelques années en raison notamment de gisements existants moins productifs et des difficultés rencontrées avec les nouveaux projets de forage.

“Notre performance financière du deuxième trimestre 2014 a été plus solide qu‘un an auparavant”, a dit Van Beurden. “Mais je veux des résultats encore plus solides et plus compétitifs dans l‘ensemble de la société”.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below