28 juillet 2014 / 06:09 / il y a 3 ans

Commerzbank va supprimer 450 postes supplémentaires

Commerzbank va intensifier son programme d'économies et prévoit de supprimer 450 postes supplémentaires dans le cadre de son plan de restructuration, selon trois sources proches du dossier. /Photo d'archives/Lisi Niesner

FRANCFORT (Reuters) - Commerzbank va intensifier son programme d'économies et prévoit de supprimer 450 postes supplémentaires dans le cadre de son plan de restructuration, ont déclaré lundi à Reuters trois sources proches du dossier.

Lors d'une réunion du personnel organisée la semaine dernière, des représentants du comité d'entreprise ont annoncé que Commerzbank ciblait 350 suppressions de postes au sein du département finances à Francfort d'ici 2017 et 100 autres sur ses sites de Duisbourg et de Berlin, a-t-on appris auprès de personnes présentes à la réunion.

"Il y a eu des signes clairs de la direction comme quoi ce n'était pas terminé et que tous les départements du groupe pourraient être touchés à court terme", a déclaré une source.

La deuxième banque allemande, qui en est à sa deuxième restructuration en quatre ans, a annoncé l'an passé un projet de suppression de 5.200 postes sur les 45.000 qu'elle compte, s'engageant notamment à réduire les équipes dirigeantes de 20%.

La banque peine à se relancer depuis qu'elle a reçu une aide publique de 18 milliards d'euros à la suite d'une fusion calamiteuse avec Dresdner Bank en 2009.

Pour pallier le départ de ces 450 employés, Commerzbank envisage de transférer certaines tâches comptables sur les sites de ses filiales à bas coûts comme Ceri, en Pologne, et ComTS, dans l'est de l'Allemagne.

"Evidemment les salaires y sont beaucoup plus bas. De plus, outre les indemnités de départ, ces transferts créent des risques opérationnels", a déclaré l'une des sources.

Le quotidien allemand Handelsblatt, citant des sources financières, a rapporté lundi matin que la banque allait externaliser en partie son département finance, qui compte entre autres la comptabilité, et que cette décision toucherait plusieurs centaines d'emplois.

Commerzbank a seulement reconnu envisager de restructurer son département finance dans le cadre de l'examen régulier de ses procédures.

Par ailleurs, selon ces sources, la BaFin, le régulateur bancaire allemand, a adressé un blâme à Commerzbank après avoir identifié des problèmes de sécurisation des données.

L'une des sources a déclaré que le groupe bancaire allait créer 30 à 40 postes dans l'informatique pour remédier aux problèmes identifiés par la BaFin, a ajouté une source.

Commerzbank n'a pas souhaité commenter ces informations.

Maria Sheahan, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below