24 juillet 2014 / 12:11 / dans 3 ans

Le bénéfice de Ford soutenu par l'Amérique du Nord et l'Europe

DEARBORN Michigan (Reuters) - Ford Motor a annoncé jeudi un bénéfice opérationnel supérieur aux attentes au deuxième trimestre, à la faveur de performances meilleures que prévu en Amérique du Nord et en Europe, des annonces qui font progresser le cours de son titre à la Bourse de New York.

Ford Motor a annoncé jeudi un bénéfice opérationnel trimestriel supérieur aux attentes, un résultat meilleur que prévu en Amérique du Nord et en Europe ayant compensé ses performances décevantes en Asie-Pacifique et en Amérique du Sud. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri

Ford a réalisé un bénéfice avant impôts record, à 2,44 milliards de dollars, en Amérique du Nord et a affiché son premier bénéfice en trois ans en Europe, ces deux régions venant compenser des résultats moins bons qu‘attendu dans la région Asie-Pacifique et en Amérique du Sud.

Le directeur financier Bob Shanks a souligné que la baisse des coûts avait soutenu la performance du constructeur automobile en Amérique du Nord. Les neuf analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un bénéfice imposable de l‘ordre de 2,04 milliards de dollars.

Le groupe risque toutefois de subir une hausse de ses coûts au deuxième semestre, en raison du nombre important de nouveaux modèles qu‘il s‘apprête à lancer, notamment le très attendu pick-up F-150.

Mark Fields, le nouveau directeur général du groupe, a dit lors d‘une conférence téléphonique qu‘il était optimiste sur le calendrier de lancement du F-150 et qu‘il serait épargné par les problèmes techniques que rencontrent souvent les nouveaux véhicules lors de leur sortie.

Hors exceptionnels, le bénéfice est ressorti à 2,6 milliards de dollars (1,93 milliard d‘euros), soit 40 cents par action, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S était à 36 cents.

Son bénéfice net a atteint 1,3 milliard de dollars, soit 32 cents par action, contre 1,23 milliard, soit 30 cents par action, un an auparavant.

Le chiffre d‘affaires s‘est établi à 37,4 milliards de dollars, contre 37,9 milliards un an auparavant.

L‘action du groupe gagnait 1,35% à 18,01 dollars vers 15h05 GMT alors que le S&P 500 était peu changé.

Ford réitère par ailleurs sa prévision de bénéfice annuel avant impôts compris entre sept et huit milliards de dollars, un niveau inférieur aux 8,6 milliards dégagés l‘année dernière.

Ford annonce en outre que la zone Amérique du Nord a réalisé une marge bénéficiaire de 11,6% contre 10,6% un an auparavant.

En Chine, la part de marché du groupe a atteint 4,6%, un niveau record, mais la bonne nouvelle provient d‘Europe où le groupe a renoué avec les bénéfices après trois exercices passés dans le rouge.

Ces bénéfices “montrent que le plan de transformation fonctionne”, a déclaré Bob Shanks, évoquant une restructuration qui a notamment provoqué la fermeture d‘une usine en Belgique.

Bernie Woodall, Juliette Rouillon et Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below