24 juillet 2014 / 10:59 / il y a 3 ans

Une filiale britannique d'Alstom poursuivie pour corruption

LONDRES/PARIS (Reuters) - L‘agence britannique de lutte contre la fraude et la corruption a inculpé jeudi une filiale britannique d‘Alstom de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption à l‘issue d‘une enquête qui a duré cinq ans.

L'agence britannique de lutte contre la fraude et la corruption a inculpé jeudi une filiale britannique d'Alstom de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption à l'issue d'une enquête qui a duré cinq ans. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Le Serious Fraud Office (SFO) a précisé que les accusations à l‘encontre d‘Alstom Network UK concernaient de grands projets de transport conduits en Inde, en Pologne et en Tunisie entre juin 2000 et novembre 2006.

La première audience dans le dossier aura lieu le 9 septembre.

Un porte parole d‘Alstom s‘est refusé à tout commentaire.

Ces inculpations, sur lesquelles le directeur de la SFO David Green avait levé le voile la veille dans le cadre d‘une interview à Reuters, tombent quelques semaines après un accord de cession de l‘essentiel de la branche énergie d‘Alstom à General Electric pour 12,4 milliards d‘euros.

La SFO précise avoir commencé son enquête à la suite d‘une information fournie par le bureau du procureur suisse concernant le groupe Alstom et notamment Alstom Netword UK.

Kirstin Ridley, Marc Joanny et Matthieu Protard pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below