17 juillet 2014 / 16:44 / dans 3 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse, l‘annonce d‘un crash d‘avion de ligne malaisien au-dessus de l‘Ukraine ayant alimenté les inquiétudes déjà fortes sur le marché après de nouvelles sanctions imposées par les Occidentaux à la Russie.

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

L‘indice CAC 40 a perdu 1,21% à 4.316,12 points.

* De NOMBREUSES VALEURS exposées à la Russie ont été pénalisées par ces événements, notamment dans l‘énergie (-1,41%), principal secteur d‘activité russe.

TOTAL, qui a annoncé fin 2013 le lancement du projet Yamal LNG dans l‘Arctique russe, l‘un des plus grands projets de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde, a fini en baisse de 2,28% à 49,73 euros, plus fort repli du CAC 40. RENAULT, exposé à la Russie à travers le constructeur Avtovaz qu‘il détient à 67% avec Nissan, a lâché 1,46% à 70,96 euros. TARKETT, qui a réalisé plus de 35% de son activité l‘an dernier dans la Communauté des Etats indépendants (CEI), a abandonné 2,64% à 26,40 euros.

De leur côté, GTT (-3,46% à 45,18 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, CAPGEMINI a diminué de 2,21% à 50,49 euros, GDF SUEZ de 1,48% à 19,665 euros, LAFARGE de 1,4% à 61,92 euros ou encore PLASTIC OMNIUM de 3,04% à 21,875 euros.

* Les VALEURS BANCAIRES européennes (-1,64%), plus forte baisse sectorielle en Europe) ont souffert avec Banco Espirito Santo (-7,91%), Standard & Poor’s et Moody’s ayant abaissé leur note sur la banque ou sur son principal actionnaire Espirito Santo Financial Group en raison des problèmes financiers rencontrés par la famille fondatrice.

CREDIT AGRICOLE, deuxième actionnaire de Banco Espirito Santo avec près de 15% du capital selon des données Thomson Reuters, a perdu 2,12% à 10,17 euros. BNP PARIBAS a baissé de 1,17% à 48,61 euros et SOCIETE GENERALE - également exposée à la Russie à travers Rosbank - a cédé 0,8% à 37,73 euros.

* Le SECTEUR TELECOM européen (-1,21%) a également pâti des déboires de la famille Espirito Santo, Portugal Telecom reculant de 6,83% en raison de son exposition à Espirito Santo. Le secteur a également suivi la baisse de Telecom Italia (-4,13%) dans lequel Telefonica (-1,47%) va réduire sa participation.

ORANGE a fini en repli de 1,69% à 11,35 euros.

* En revanche, ALCATEL-LUCENT (+1,25% à 2,675 euros) a fini en tête des quelques hausses du CAC 40. Des analystes estiment que les résultats trimestriels qui seront publiés le 31 juillet prochain devraient rassurer sur la capacité du groupe à améliorer ses marges cette année et l‘an prochain malgré les inquiétudes entourant l‘activité sans fil.

* BOUYGUES a grimpé de 0,62% à 29,285 euros. Exane BNP Paribas a relevé son conseil sur la valeur de “neutre” à “surperformer”, le broker estimant qu‘une vente des 29,4% détenus par le groupe dans ALSTOM (+0,85% à 27,38 euros) à un prix moyen de 32 euros par action et la cession de Bouygues Telecom pour 7,5 milliards d‘euros permettraient au groupe de reverser 3 milliards d‘euros aux actionnaires.

* GENFIT a avancé de 4,63% à 29,82 euros, plus forte hausse du SBF 120, portant à environ 25% sa hausse depuis que Deutsche Bank a initié la couverture du titre lundi avec une recommandation à l‘achat et un objectif de cours de 110 euros.

* Le SECTEUR européen des MÉDIAS a pris 0,09% avec ITV, en hausse de 6,15% alors que Liberty Global a racheté auprès de BSkyB une participation de 6,4% dans le télédiffuseur britannique pour 481 millions de livres (609 millions d‘euros).

TF1 a gagné 1,71% à 11,585 euros.

* GROUPE EUROTUNNEL a pris 1,44% à 10,19 euros, plus forte hausse du SBF 120. Selon des traders, Goldman Sachs a relevé son conseil sur la valeur à “acheter”.

* DASSAULT SYSTEMES, qui a divisé par deux la valeur nominale de son action, a grimpé de 1,43% à 47,125 euros. Morningstar considère que certains produits du spécialiste des logiciels de conception et de fabrication assistées par ordinateur (CFAO) devraient lui permettre de renforcer son leadership dans les logiciels de PLM (gestion du cycle de vie des produits) et de CAO 3D.

* JCDECAUX s‘est adjugé 1,07% à 27,49 euros. Goldman Sachs a relevé son conseil sur la valeur de “vendre” à “neutre”, le broker jugeant plus équilibré le ratio de risque-rendement du titre suite à sa récente sous-performance.

* CARMAT a bondi de 9,52% à 77 euros dans des volumes ayant représenté 9,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, la société ayant reçu l‘autorisation de reprendre les essais de faisabilité de son coeur artificiel.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below