1 juillet 2014 / 20:54 / il y a 3 ans

Wall Street finit sur des records de clôture

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse mardi, avec le Dow Jones et le S&P tous deux à des records de clôture, de bons chiffres d‘activité manufacturière en Chine et aux Etats-Unis ayant rassuré les investisseurs sur la santé de l‘économie mondiale.

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

Démarrant le deuxième semestre sur une note positive, l‘indice Dow Jones a gagné 0,77%, soit 129,47 points, à 16.956,07, à une cinquantaine de points des 17.000, mené par IBM et Visa qui ont pris respectivement 2,8% et 1,68%.

Le S&P 500 a gagné de son côté 0,67%, soit 13,09 points, à 1.973,32, marquant lui aussi un énième record.

La tendance a été soutenue par l‘enquête PMI de HSBC/Markit qui montre que l‘activité industrielle chinoise a accéléré en juin pour la première fois en six mois.

Aux Etats-Unis, le secteur manufacturier a enregistré en juin sa plus forte croissance depuis mai 2010, grâce à la bonne tenue des prises de commandes et de la production, selon l‘enquête Markit auprès des directeurs d‘achat.

L‘Institute for Supply Management (ISM) a annoncé de son côté que la croissance de l‘activité du secteur manufacturier américain a très légèrement ralenti en juin et que les nouvelles commandes ont accéléré à un plus haut de six mois.

“Nous avons eu des chiffres corrects en Chine et l‘ISM manufacturier (américain) a l‘air plutôt bon, dans la fourchette de ce qui était attendu”, dit Kim Forrest, analyste de marché chez Fort Pitt Capital Group à Pittsburgh. “Le ralentissement que nous avons connu au premier trimestre ne se prolonge pas, ce qui incite les investisseurs à l‘achat aujourd‘hui.”

La tendance a aussi été soutenue par l‘amélioration de la croissance dans le secteur manufacturier en juin au Japon, tandis que les enquêtes PMI en zone euro ont montré que la croissance de l‘activité manufacturière a ralenti en juin, plombée par une nouvelle contraction en France.

Aux valeurs, Twitter a progressé de 2,64% après la nomination d‘un dirigeant de Goldman Sachs, Anthony Noto, à la direction financière du site de microblogging.

General Motors a gagné 3,55% malgré de nouveaux rappels de véhicules annoncés lundi en raison de problèmes de sécurité. Le constructeur a procédé à quelque 29 millions de rappels depuis le début de l‘année. Le constructeur a fait état d‘une hausse de 1% de ses ventes au mois de juin, signe que les rappels à répétition ne semblent pas peser sur ses performances commerciales.

Netflix a pris 7,38% après que Goldman Sachs a relevé de “neutre” à “achat” sa recommandation sur la valeur.

Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below