1 juillet 2014 / 05:48 / il y a 3 ans

Nouveau rappel massif de GM pour un problème d'allumage

DETROIT (Reuters) - Le problème de sécurité de véhicules General Motors a connu une nouvelle aggravation lundi avec le rappel par le constructeur automobile américain de 8,23 millions de voitures supplémentaires, qui ont, selon GM, provoqué trois morts.

General Motors a annoncé lundi le rappel de 8,23 millions de voitures supplémentaires, en lien avec un problème de sécurité qui a provoqué trois morts selon le constructeur américain, portant à au moins 16 le nombre de décès reconnus par GM dans un problème d'allumage de certains de ses véhicules. /Photo d'archives/REUTERS/Mark Blinch

Ce dernier rappel porte à au moins 16 le nombre de décès reconnus par GM dans un problème d‘allumage de certains de ses véhicules.

Le constructeur dit avoir connaissance de 61 accidents liés à ce problème, même si les élus américains et les autorités de sécurité routière pensent que le bilan des morts pourrait être revu à la hausse.

Une enquête Reuters publiée début juin est arrivée à la conclusion qu‘au moins 74 personnes avaient trouvé la mort dans des accidents qui présentent des similarités avec ceux dont GM a précédemment admis la responsabilité dans 13 décès.

L‘annonce de ce nouveau rappel et de ces nouveaux décès “confirme nos craintes que les manquements de GM en matière de sécurité étaient beaucoup plus répandus que ce qui avait été initialement rapporté”, estime Fred Upton, un élu républicain du Michigan.

General Motors a précisé que les nouvelles victimes identifiées ne seront pas couvertes par le fonds d‘indemnisation mis en place par le constructeur.

CHARGE DE 1,2 MILLIARD DE DOLLARS DANS LES COMPTES DU 2E TRIMESTRE

Selon un porte-parole de GM, les trois nouveaux cas de décès identifiés selon liés à deux accidents, l‘un impliquant une Chevrolet Impala fabriquée en 2003 et l‘autre une Impala 2004.

Dans les deux cas, les airbags n‘ont pas été déclenchés, a précisé le porte-parole, ajoutant toutefois que l‘on ne pouvait avec certitude attribuer la cause de ceci au problème d‘allumage.

Le 16 juin, General Motors avait annoncé le rappel de 3,36 millions de voitures en Amérique du Nord affectées par un problème d‘allumage susceptible d‘affecter la direction assistée, le freinage moteur et les airbags.

Le problème détecté sur ces véhicules est similaire au défaut lié à au moins 13 morts et qui a déjà nécessité le rappel de 2,6 millions de voitures produites par le groupe, notamment des Chevrolet Cobalt.

Au total, avec le rappel de ce lundi, qui porte sur des modèles datant de 1997 à 2014, le nombre de véhicules rappelés depuis le début de l‘année par General Motors s‘établit à 29 millions.

L‘année dernière, le constructeur avait vendu 2,8 millions de voitures aux Etats-Unis et 9,7 millions à travers le monde.

L‘action GM, dont la cotation avait été suspendue dans l‘attente du communiqué sur le rappel, a perdu de 0,87% à 36,30 dollars. Avant l‘annonce de ce nouveau rappel, elle prenait 0,63%.

Le constructeur précise qu‘il passera une charge de quelque 1,2 milliard de dollars (876 millions d‘euros) dans ses comptes du deuxième trimestre pour couvrir les coûts de tous les rappels annoncés durant la période.

GM ajoute que cette somme inclut la somme de 700 millions de dollars qui avait été auparavant annoncée pour le deuxième trimestre.

Benoît Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below