27 juin 2014 / 12:17 / il y a 3 ans

BNP pense réduire son dividende et solliciter le marché

Selon le Wall Street Journal, qui cite une source proche du dossier, BNP Paribas envisage de réduire son dividende et d'émettre plusieurs milliards d'euros d'obligations dans le cadre de son litige aux Etats-Unis. /Photo prise le 30 mai 2014/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - BNP Paribas envisage de réduire son dividende et d'émettre plusieurs milliards d'euros d'obligations dans le cadre de son litige aux Etats-Unis, rapporte vendredi le Wall Street Journal citant une source proche du dossier.

Plusieurs sources ont déclaré à Reuters qu'un accord entre la banque française, à laquelle il est reproché d'avoir contourné les règles d'embargo américain pendant plusieurs années, et les autorités de justice et de régulation outre-Atlantique, pourrait intervenir en début de semaine prochaine, l'une d'entre elles évoquant une annonce dès lundi, même si les parties sont toujours en tractations.

Une porte-parole de la banque s'est refusé à tout commentaire vendredi après-midi.

A la Bourse de Paris, l'action BNP a progressé de 0,56% à 49,41 euros. Elle affiche un repli de près 20% depuis le 13 février, date à laquelle BNP a annoncé une provision, de 1,1 milliard de dollars pour faire face à d'éventuelles sanctions.

Des sources au fait des discussions ont dit à Reuters jeudi que BNP Paribas espérait que l'amende qu'elle se prépare à devoir acquitter s'établirait autour de sept à huit milliards de dollars.

Selon le Wall Street Journal et le New York Times, ce montant pourrait atteindre neuf milliards de dollars.

BNP, qui discute les modalités d'un accord de plaider-coupable, veut éviter de dégrader son ratio de solvabilité au moment même où la Banque centrale européenne mène une revue de la qualité des actifs des banques et des tests de résistance en vue de prendre en charge, en novembre prochain, la supervision des établissements de crédit de la zone euro.

Au 31 mars, le ratio common equity tier one Bâle III de BNP Paribas s'établissait à 10,6%.

Le WSJ écrit que la banque pourrait décider de réduire massivement son dividende au titre de l'exercice 2014 pour régler son amende et placer "plusieurs milliards d'euros" de dette sur les marchés. Le quotidien ne donne pas davantage de détails.

Cette option, si elle devait être retenue, permettrait au groupe d'éviter une augmentation de capital ou des cessions d'actifs hâtives.

Au titre de 2013, BNP a acté un dividende de 1,5 euro par action.

Matthias Blamont, avec Maya Nikolaeva et Leigh Thomas, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below