22 juin 2014 / 15:38 / dans 3 ans

Siemens reste en attente en cas d'échec de l'alliance Alstom-GE

FRANCFORT (Reuters) - Le président du directoire de Siemens a déclaré dimanche que le groupe allemand se tenait prêt à reprendre les négociations avec Alstom et l‘Etat français si ces derniers ne parvenaient pas à s‘entendre avec l‘américain General Electric.

Selon le quotidien allemand Bild, le président du directoire de Siemens Joe Kaeser a déclaré dimanche que le groupe allemand se tenait prêt à reprendre les négociations avec Alstom et l'Etat français si ces derniers ne parvenaient pas à s'entendre avec l'américain General Electric. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch

“Nous sommes toujours ouverts à la discussion”, a déclaré Joe Kaeser, cité par le quotidien allemand Bild. “Ce n‘est pas encore fini”.

Les négociations se poursuivaient dimanche entre l‘Etat français et Bouygues. Elles pourraient aboutir dans la journée à un accord sur le rachat de 20% des actions d‘Alstom dans le cadre de la reprise d‘une partie de la branche énergie du groupe français par General Electric.

Le conseil d‘administration d‘Alstom s‘est prononcé samedi à l‘unanimité en faveur de GE, malgré une offre rivale de Siemens et du japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI).

L‘Etat avait lui-même donné vendredi sa préférence au géant américain, à condition de devenir le premier actionnaire d‘Alstom en rachetant 20% de la société à Bouygues.

Ludwig Burger; Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below