19 juin 2014 / 11:29 / dans 3 ans

Les Bourses européennes accentuent leurs gains à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes accentuaient leurs gains jeudi à la mi-séance, tout près de records pluriannuels, et Wall Street est attendue quasi-stable après ses gains de la veille à la suite des déclarations rassurantes de la Fed sur la croissance et le calendrier de la hausse de ses taux.

Les Bourses européennes accentuaient leurs gains jeudi à la mi-séance. À Paris, le CAC 40 prend 0,93% à 4.572,93 points vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,8% et à Londres, le FTSE de 0,82%. /Photo REUTERS/

Certains investisseurs craignaient que la Réserve fédérale américaine ne suggère un resserrement monétaire anticipé - avant mi-2015 évoqué jusqu‘ici - au vu de tensions inflationnistes plus fortes que prévu.

À Paris, l‘indice CAC 40 prend 0,93% à 4.572,93 points vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,8% et à Londres, le FTSE de 0,82%. L‘indice EuroStoxx 50 gagne 1,15% et le FTSEurofirst 300, qui prend 0,71%, n‘est plus qu‘à 0,1% de son pic de l‘année.

L‘indice de volatilité en Europe, appelé “indice de la peur”, est tombé à son niveau le plus bas depuis décembre 2006.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street sur des variations minimes, de -0,03% pour le S&P à +0,14% pour le Nasdaq.

Aux valeurs en Europe, EDF a perdu jusqu‘à 11%, son plus net recul en un jour depuis son entrée en Bourse en 2005, en réaction à l‘annonce par la ministre de l‘Energie, Ségolène Royal, de l‘annulation de la hausse de 5% des tarifs de l‘électricité prévue au 1er août.

En revanche, le britannique Rolls-Royce s‘adjuge 5,75%, deuxième plus forte hausse du Stoxx 600, après l‘annonce d‘un plan de rachats d‘actions d‘un milliard de livres (1,25 milliard d‘euros).

Sur le front du pétrole, le Brent se maintient près d‘un pic de neuf mois au-dessus des 114,50 dollars le baril, toujours dopé par les craintes de graves perturbations de l‘approvisionnement de pétrole lié aux combats en Irak.

Des combats se poursuivaient pour le contrôle de la raffinerie de Baïdji, la plus grande d‘Irak, entre les insurgés sunnites, qui occupent une partie du nord et de l‘ouest du pays, et les forces gouvernementales.

Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below