18 juin 2014 / 07:34 / dans 3 ans

Première baisse des exportations japonaises en 15 mois

Les exportations japonaises ont baissé en mai en variation annuelle pour la première fois depuis 15 mois, avec un recul inquiétant des livraisons vers l'Asie et les Etats-Unis. /Photo prise le 21 mai 2014/REUTERS/Toru Hanai

TOKYO (Reuters) - Les exportations japonaises ont baissé en mai en variation annuelle pour la première fois depuis 15 mois, avec un recul inquiétant des livraisons vers l‘Asie et les Etats-Unis au moment même où la consommation intérieure est freinée par le relèvement de la TVA entré en vigueur début avril.

Les chiffres publiés mercredi par le ministère des Finances entretiennent les spéculations sur de nouvelles mesures d‘assouplissement de la Banque du Japon dans les prochains mois, surtout si la confiance des investisseurs baisse à son tour.

“Si les exportations ne se reprennent pas alors même que la demande intérieure stagne, la balle sera dans le camp de la BoJ”, affirme Takeshi Minami, chef économiste au Norinchukin Research Institute, qui n‘exclut pas des annonces à l‘automne.

Les exportations ont diminué de 2,7% en mai sur un an, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un tassement limité à 1,5% après la hausse de 5,1% enregistrée en avril.

Par rapport à avril, la baisse ressort à 1,2% en données corrigées des variations saisonnières.

Les importations ont de leur côté diminué de 3,6% en rythme annuel, confirmant l‘impact de la hausse de trois points de la TVA intervenue le 1er avril.

La faiblesse des importations a permis de ramener le déficit commercial à 909,9 milliards de yens, un chiffre en baisse par rapport à mai 2013 mais qui n‘en marque pas moins un 23e mois d‘affilée d‘échanges déficitaires, du jamais vu au Japon.

Les exportations vers l‘Asie, qui représentent plus de la moitié du total, ont baissé de 3,4% en mai par rapport à mai 2013, leur première baisse annuelle en 15 mois, en dépit d‘une hausse de 0,4% pour la Chine.

Les exportations vers les Etats-Unis ont diminué de 2,8%, leur première baisse depuis 17 mois, avec notamment un recul des livraisons de voitures.

En volume, les exportations totales ont baissé de 3,4%.

Le gouverneur de la BoJ, Haruhiko Kurada, a reconnu la semaine dernière que le rebond des exportations se faisait attendre mais il a ajouté que l‘objectif de la banque centrale d‘un retour à une inflation de 2% l‘an prochain était toujours en vue, laissant ainsi entendre que de nouvelles mesures de soutien n‘étaient pas nécessaires.

Les minutes de la réunion de politique monétaire des 20 et 21 mai, publiées mercredi, témoignent de fait de la confiance des banquiers centraux dans les perspectives économiques, la reprise à l‘étranger, aux Etats-Unis notamment, devant se traduire par une hausse de la demande dans les prochains mois.

avec Leika Kihara, Nicolas Delame et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below