10 juin 2014 / 20:49 / il y a 4 ans

Wall Street finit sur une note stable

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé sur une note stable mardi, en l‘absence de facteurs susceptibles d‘inciter les investisseurs à poursuivre leurs achats au-delà des records actuels.

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

Le Dow Jones atteint un nouveau record tandis que le S&P 500 marque une pause après avoir affiché quatre records d‘affilée.

L‘indice Dow Jones a gagné 2,82 points, soit 0,02%, à 16.945,92. Le S&P-500, plus large, a également fini sans grand changement, sur une petite perte de 0,48 point, soit 0,02%, à 1.950,79. Le Nasdaq Composite a également consolidé, progressant de 1,75 point (+0,04%) à 4.338,00.

Les pertes ont été limitées, mais ont touché de nombreux secteurs, les services collectifs ayant accusé la plus forte baisse tandis que les valeurs de croissance et jugées largement valorisées comme les sociétés internet ont surperformé. Facebook a progressé de 4,6%, deuxième plus forte hausse du S&P.

Dans le secteur pharmaceutique Achillion Pharmaceuticals a bondi de 83,29% après sa hausse de près de 48% lundi. La société a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) l‘avait autorisée à reprendre la recherche sur l‘un de ses traitements de l‘hépatite C.

RENDEMENTS DES TREASURIES À UN PIC D‘UN MOIS

L‘enseigne de magasins d‘électronique grand public Radioshack a perdu 10,39% après avoir fait état d‘un creusement de ses pertes et d‘un recul marqué de ses ventes au cours du dernier trimestre.

Le laboratoire pharmaceutique Allergan a cédé 0,65% après avoir rejeté la nouvelle offre de rachat du canadien Valeant Pharmaceuticals (-0,91%)

Les rendements des obligations du Trésor américain à 10 ans ont atteint leurs plus hauts niveaux en un mois, tandis que le dollar reprenait du terrain face à l‘euro qui est retombé vers ses plus bas de quatre mois face à la devise américaine.

Alors que la Banque centrale européenne a abaissé ses taux la semaine dernière, de nouvelles spéculations selon lesquelles la Réserve fédérale américaine pourrait commencer à relever les siens dès la semaine prochaine soutiennent le billet vert.

“Si de nouveaux indicateurs suggèrent que l‘économie américaine est plus vigoureuse, le marché est forcément amené à avancer ses anticipations de hausse des taux de la Réserve fédérale”, estime Aroop Chatterjee chez Barclays à New York.

La Fed se réunit mardi et mercredi prochains.

Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below