4 juin 2014 / 07:14 / il y a 3 ans

Une enquête interne devrait disculper la DG de GM Mary Barra

Les responsables de General Motors sont de plus en plus convaincus que la directrice générale Mary Barra sera exonérée de toute faute dans l'affaire des rappels de voitures à l'issue d'une enquête interne de trois mois, selon le New York Times. /Photo prise le 15 avril 2014/Carlo Allegri

(Reuters) - Les responsables de General Motors sont de plus en plus convaincus que la directrice générale Mary Barra sera exonérée de toute faute dans l'affaire des rappels de voitures à l'issue d'une enquête interne de trois mois, rapporte mercredi le New York Times.

GM a engagé deux cabinets d'avocats en mars pour mener une enquête sur le rappel de millions de voitures, lié à un défaut du système d'allumage ayant entraîné la mort de 13 personnes.

L'enquête interne, menée par le président de Jenner & Block Anton "Tony" Valukas, devrait désigner des dirigeants, des membres du personnel et des services jugés responsables du retard pris pour procéder à ces rappels et recommander d'importants changements au sein de l'entreprise, dans au niveau du personnel que de son mode de fonctionnement.

Mary Barra, qui a été tenue au courant des progrès de l'enquête, avait déjà été disculpée en mai lorsque la Sécurité routière (National Highway Traffic Safety Administration) avait imposé une amende de 35 millions de dollars à GM pour n'avoir pas pris acte du défaut de ses systèmes d'allumage dans les temps, rapporte le journal, qui cite des responsables du groupe.

GM reste l'objet d'enquêtes du département de la Justice, du Congrès, de la Securities and Exchange Commission (SEC) et de plusieurs Etats concernant son comportement dans cette affaire.

Le Wall Street Journal a rapporté mardi que l'expert en dédommagements Kenneth Feinberg devrait proposer prochainement à GM plusieurs possibilités de compensation financière pour les victimes d'accidents liés à cette défaillance.

GM avait choisi en avril Kenneth Feinberg, qui a récemment supervisé le fonds d'indemnisation de la marée noire de BP, pour examiner les éventuelles mesures à prendre en vue de dédommager les familles des victimes.

Le porte-parole de GM Greg Martin n'a pas voulu commenter ces informations.

GM s'est par ailleurs excusé mardi auprès des familles des victimes d'accidents ayant reçu un avis de rappel.

Supriya Kurane à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below