3 juin 2014 / 07:28 / il y a 3 ans

Les Bourses européennes ouvrent sans tendance nette

Les Bourses européennes ont ouvert mardi sans tendance nette. Dans les premiers échanges, le CAC 40 perd 0,1% à 4.511,51. Le FTSE laisse 0,11%, tandis que le Dax lâche 0,03%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert mardi sans tendance nette, avec un biais légèrement baissier, les indices n‘inscrivant le plus souvent que de très faibles écarts à la hausse ou à la baisse, dans l‘attente de la publication des statistiques de chômage et d‘inflation de la zone euro.

Les indices avaient déjà fini en ordre dispersé la veille en dépit d‘une bonne statistique manufacturière chinoise.

Les derniers indicateurs économiques laissent entrevoir une reprise moins soutenue qu‘il n‘y paraissait pour la zone euro, encore que la Bourse ait été soutenue par l‘espoir de voir la Banque centrale européenne (BCE) prendre de nouvelles mesures d‘assouplissement monétaire jeudi.

Dans les premiers échanges, le CAC 40 perd 0,1% à 4.511,51. Le FTSE laisse 0,11% à 6.856,32, tandis que le Dax lâche 0,03% à 9;947,51. L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,02% à 3.247,15 et le FTSEurofirst 300 0,08% à 1.379,30.

On compte dans l‘ensemble plus d‘indices sectoriels dans le rouge que dans le vert mais là encore, les écarts sont assez faibles.

Aux valeurs, Danone (-0,66%) accuse la baisse la plus forte de l‘Eurostoxx 50, victime d‘un abaissement de recommandation de Goldman Sachs.

Eutelsat (-3,4%) subit la plus forte perte de l‘Eurostoxx 600, après la sortie d‘Abertis de son capital.

Sur le marché des changes, le dollar, qui était durant la séance en Asie à son plus haut de trois mois face à un panier de devises, a rétrogradé.

Il avait auparavant été soutenu par de bons indicateurs américains et notamment par l‘indice ISM. L‘Institute for Supply Management (ISM) a corrigé son indice manufacturier de mai qui a montré en définitive une accélération de la croissance dans ce secteur, l‘erreur étant imputable à une mauvaise intégration des facteurs saisonniers.

Sur le marché obligataire, le Bund est descendu à 146,52 dans la nuit, en réaction à la correction de l‘ISM, avant de remonter en Europe. Ce niveau semble représenter un seuil de soutien, alors qu‘une barre de résistance se manifeste à 146,75.

Le marché pétrolier est statique, voire en léger mieux, soutenu par les derniers indicateurs économiques américains et chinois.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below