29 mai 2014 / 10:51 / il y a 3 ans

Les valeurs suivies à la Bourse de Paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l‘indice CAC 40 (-0,15% à 4.524,7 points vers 12h20) marque une pause après avoir touché mercredi un nouveau plus haut de cinq ans et demi dans l‘attente de mesures d‘assouplissement monétaire à l‘issue de la réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE le 5 juin :

EDF est une des valeurs suivies à la Bourse de Paris jeudi à mi-séance et la plus forte baisse du CAC 40, qui est en très léger recul. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler

* EDF (-3,23%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120. Exane BNP Paribas a abaissé sa recommandation de surperformance à neutre sur la valeur et son objectif de 36 à 28 euros. Par ailleurs, le Conseil d‘Etat a annulé mercredi l‘arrêté de 2008 fixant le tarif bonifié d‘achat de l‘électricité d‘origine éolienne terrestre par EDF, mais le gouvernement a déjà préparé un nouvel arrêté compatible avec les lignes directrices de l‘Union européenne.

* Les cycliques et les bancaires mènent la baisse. Renault perd 1,25%, GEMALTO 1,03%, CAPGEMINI 1,02%, BNP PARIBAS 0,92%, SCHNEIDER 0,82% et CREDIT AGRICOLE 0,67%.

* Les télécoms tiennent toujours le haut du pavé au lendemain des déclarations de Stéphane Richard, PDG d‘ORANGE, pour qui la consolidation du marché de la téléphonie mobile français était urgente depuis l‘acquisition de SFR par NUMERICABLE.

* NUMERICABLE (+4,57%) signe la plus forte hausse du SBF 120, Citi étant passé à l‘achat sur la valeur tandis que Berenberg a réitéré le sien et porté son objectif de cours de 34 à 42 euros.

* BOUYGUES (+1,77%) est en tête des hausses du CAC tandis qu‘ORANGE prend 1,07% et ILIAD 1,96%. La consolidation du marché français de la téléphonie mobile est urgente et pourrait se concrétiser dans les semaines qui viennent, a déclaré mercredi Stéphane Richard, PDG d‘Orange, sur BFM Business après le rachat de SFR par Numericable.

* ORANGE a confirmé mercredi soutenir l‘offre présentée par ATOS sur le groupe BULL, dont il détient 8% du capital.

* UBISOFT gagne 4,35% après avoir annoncé mercredi avoir enregistré des ventes record son jeu “Watch Dogs” en 24 heures, sans préciser combien d‘unités il avait écoulées.

* LAGARDERE (-3,1%) accuse une des plus fortes baisses de l‘indice SBF 120, Barclays ayant abaissé sa recommandation de “surpondérer” à “pondération en ligne” pour des raisons de valorisation.

Raoul Sachs, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below