22 avril 2014 / 13:08 / il y a 3 ans

McDonald's pâtit du prix du boeuf et d'une image écornée

McDonald's annonce une baisse plus marquée que prévu de son bénéfice net du premier trimestre à 1,2 milliard de dollars (868 millions d'euros), les ventes de ses restaurants ouverts depuis plus d'un an aux Etats-Unis ayant, là aussi, reculé à un rythme supérieur aux attentes. /Photo prise le 14 janvier 2014/Mike Blake

(Reuters) - McDonald's a annoncé mardi une baisse plus marquée que prévu de son bénéfice au premier trimestre, sous le coup d'une moindre fréquentation de ses restaurants et de l'envolée des prix du boeuf qui a rogné ses marges.

Cela fait maintenant deux ans que le numéro un mondial de la restauration rapide est à la peine aux Etats-Unis, confronté à une conjoncture atone, à la grogne de ses salariés les plus mal payés et à des erreurs internes au niveau des menus ou de l'organisation du service.

L'intensification de la concurrence, avec notamment l'offensive de Taco Bell (groupe Yum Brands) sur le segment du petit déjeuner, l'a également affaibli.

Les ventes à restaurants constants du groupe se sont repliées de 1,7% aux Etats-Unis, son principal marché, alors que 21 analystes sondés par Consensus Metrix tablaient en moyenne sur une baisse de 1,4%.

Les ventes américaines sont ainsi inférieures au consensus pour le sixième trimestre d'affilée mais le directeur général Don Thompson, en poste depuis près de deux ans, a promis un chiffre "modestement positif" pour avril.

Les analystes jugent que l'amélioration sera lente à se concrétiser.

"Nous continuons de penser que McDonald's aux Etats-Unis souffre d'un menu beaucoup trop complexe, qui ralentit le temps de service moyen", explique Mark Kalinowski, analyste chez Janney Capital Markets, dans une note de recherche.

Jack Russo, chez Edward Jones, juge quant à lui que la hausse des prix du boeuf explique pour une bonne part les résultats décevants.

Les ventes de McDonald's au niveau mondial ont été plus favorables avec une augmentation de 0,5%, grâce notamment à une progression meilleure que prévu, de 1,4%, en Europe.

En Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique, elles ont progressé de 0,8% alors que le consensus était de +0,5%.

Le bénéfice net de McDo est ressorti à 1,2 milliard de dollars (868 millions d'euros) au premier trimestre, soit 1,21 dollar par action, contre 1,27 milliard (1,26 dollar/action) un an plus tôt.

Les analystes anticipaient en moyenne 1,24 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le titre a peu réagi en Bourse, progressant de 0,29% à 99,96 dollars vers 14h40 GMT à Wall Street.

Phil Wahba à New York et Lisa Baertlein à Los Angeles, Véronique Tison et Benoît van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below