20 avril 2014 / 12:22 / dans 4 ans

La Chine devient le premier marché mondial de Volvo

PEKIN (Reuters) - Volvo Car Group compte vendre au moins 80.000 voitures en Chine cette année, ce qui en fera pour la première fois son principal marché, devant les Etats-Unis.

Volvo Car Group compte vendre au moins 80.000 voitures en Chine cette année, ce qui en fera pour la première fois son principal marché, devant les Etats-Unis. /Photo prise le 20 avril 2014/REUTERS/Jason Lee

Cet objectif représente une progression d‘environ un tiers par rapport aux 61.146 voitures qu‘il a vendues en Chine en 2013, alors que ses ventes aux Etats-Unis ne devraient afficher qu‘une croissance comparable à celle du marché, précise le groupe dans un communiqué publié dimanche à l‘occasion du Salon automobile de Pékin.

Au premier trimestre, Volvo a écoulé 17.286 voitures en Chine, un chiffre en hausse de 25,4% sur un an.

La marque suédoise, rachetée à Ford en 2010 par le chinois Zhejiang Geely Holding Group vise des ventes annuelles de 800.000 voitures à l‘horizon de 2020, soit le double du niveau de 2013.

Norihiko Shirouzu, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below