11 avril 2014 / 12:22 / il y a 3 ans

COR - Le bénéfice net de Wells Fargo en hausse au 1er trimestre

Wells Fargo, n°1 du crédit immobilier aux Etats-Unis, fait état vendredi d'une hausse de 14% de son bénéfice net au premier trimestre grâce à la diminution de ses coûts. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith

(Reuters) - Au §9, bien lire “contre 25 milliards fin décembre” et non “contre 65 milliards fin décembre”

Wells Fargo & Co, le numéro un du crédit immobilier aux Etats-Unis, a fait état vendredi d‘une hausse de 14% de son bénéfice net au premier trimestre grâce à la diminution de ses provisions pour créances douteuses.

Le quatrième groupe bancaire américain a réalisé sur les trois premiers mois de l‘année un bénéfice net de 5,60 milliards de dollars (4,03 milliards d‘euros), soit 1,05 dollar par action, contre 4,93 milliards (92 cents/action) sur la période correspondante l‘an dernier.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action (BPA) de 97 cents selon Thomson Reuters I/B/E/S.

L‘action Wells Fargo, qui a gagné environ 8% depuis le début de l‘année, progressait de 1% dans les transactions hors séance après ces résultats, à 48,25 dollars.

Les activités de crédit immobilier ont encore souffert ces derniers mois de la baisse des refinancements. Les revenus de la division ont diminué à 1,5 milliard de dollars, contre 2,8 milliards au premier trimestre 2013.

Sur la semaine au tombées, en pourcentage du total des demandes de crédit, à 4 avril, les demandes de refinancement de crédit immobilier sont leur plus bas niveau depuis juillet 2009, selon la Mortgage Bankers Association.

Wells Fargo représente à elle seul près de 20% des crédits immobiliers aux Etats-Unis.

Les nouveaux prêts immobiliers accordés par le groupe ont diminué à 36 milliards de dollars au premier trimestre, contre 109 milliards un an plus tôt et 50 milliards sur les trois derniers mois de 2013. Février a été le pire mois pour les nouveaux prêts depuis au moins 2000, selon Black Knight Financial Services.

Fin mars, les demandes de prêts en cours de traitement chez Wells Fargo représentaient 27 milliards de dollars, contre 25 milliards fin décembre.

Le résultat net du groupe a parallèlement bénéficié de la diminution des provisions pour créances douteuses, permise par la stabilisation du marché immobilier et de la conjoncture économique globale.

La banque a repris 500 millions de dollars de réserves au cours du premier trimestre, contre 200 millions un an plus tôt et 600 millions sur octobre-décembre.

Le groupe affiche des pertes sur créances historiquement basses, à 0,41% au premier trimestre, contre 0,47% trois mois plus tôt et 0,72% au premier trimestre 2013.

Le total des prêts a progressé de 4% à 826,4 milliards de dollars mais le produit net bancaire total a diminué légèrement à 20,6 milliards de dollars, contre 21,3 milliards un an plus tôt.

Anil D'Silva à Bangalore et Peter Rudegeair à New York; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below