18 mars 2014 / 10:36 / dans 4 ans

La crise en Crimée plombe le moral des investisseurs allemands

L'INDICE ZEW EN ALLEMAGNE

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - L‘indice ZEW du sentiment des investisseurs allemands a baissé nettement plus que prévu en mars, reflétant les inquiétudes liées à la crise en Crimée, selon l‘enquête mensuelle de l‘institut de recherche économique basé à Mannheim.

L‘indice a reculé à 44,6, son plus bas niveau depuis août 2013, contre 55,7 en février et alors que les économistes interrogés par Reuters l‘attendaient en moyenne à 53,0. Sa composante mesurant les conditions actuelles a en revanche légèrement progressé à 51,3 contre 50,0, mais sans atteindre le consensus qui était à 52,0.

Les incertitudes autour de la crise ukrainienne et la perspective de sanctions contre la Russie font craindre aux investisseurs des retombées négatives pour l‘économie et les exportations de l‘Allemagne, a expliqué un économiste du ZEW (Zentrum für Europäische Wirtschaftsforschung).

Pour autant, le niveau de l‘indice suggère que la tendance à la reprise économique n‘est pas remise en cause, a-t-il ajouté en mettant en avant la fermeté de la consommation privée.

L‘enquête de ce mois-ci a été réalisée auprès de 241 analystes et investisseurs interrogés entre le 3 et le 17 mars.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below