6 mars 2014 / 07:33 / il y a 4 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l‘ouverture, soutenue par les efforts diplomatiques internationaux pour atténuer la crise entre la Russie et l‘Ukraine et les espoirs d‘une possible annonce par la BCE de nouvelles mesures de soutien.

EDF, à suivre jeudi à la Bourse de Paris. Le groupe va arrêter la production dans ses centrales françaises au fioul pour une période de six mois, retirant ainsi du marché 5.000 mégawatts de capacités de production d'électricité à partir d'avril. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler

A 8h, le contrat à terme sur l‘indice CAC 40 gagne 0,3%.

* BOUYGUES, VIVENDI, NUMERICABLE - Bouygues et Altice, maison mère du câblo-opérateur Numericable, ont déposé des offres pour prendre le contrôle de l‘opérateur télécoms SFR, a annoncé mercredi soir Vivendi et

BOUYGUES a indiqué jeudi que son offre sur SFR valorisait la filiale de Vivendi à 14,5 milliards d‘euros avant synergies et qu‘il prévoyait de coter en Bourse le nouvel ensemble SFR-Bouygues Telecom.

Par ailleurs, Moody’s a abaissé la note de crédit de Bouygues, qui passe de A3 à Baa1, tout en relevant la perspective de négative à stable.

* ORANGE prévoit d‘abaisser de 25% le montant du dividende qui sera versé pour 2014 après avoir enregistré l‘an dernier des résultats à nouveau pénalisés par la guerre des prix sur le marché français des télécoms.

* NUMERICABLE et TARKETT vont intégrer le SBF 120, après avoir été introduits en Bourse en novembre dernier, a annoncé mercredi soir Euronext, en précisant que les deux valeurs remplaceront dans l‘indice à partir de la séance boursière du lundi 24 mars AB SCIENCE et FAIVELEY TRANSPORT.

* GEMALTO a annoncé un bénéfice d‘exploitation en hausse de 14% à 348 millions d‘euros en 2013 au terme de son plan de développement et le groupe anticipe en 2014 une croissance à deux chiffres du résultat de ses activités opérationnelles et de son chiffre d‘affaires à changes constants.

* JCDECAUX a publié des résultats 2013 en hausse dans un contexte de faible amélioration de ses performances en Europe, et a dit prévoir une légère hausse de son chiffre d‘affaires organique au premier trimestre 2014.

* TECHNIP a remporté auprès d‘Eni un contrat d‘infrastructures sous-marines (subsea) majeur, d‘un montant compris entre 500 millions et un milliard d‘euros, pour le projet indonésien de Jangkrik.

* STALLERGENES a choisi comme directeur général un ancien d‘Actelion pour accompagner le lancement prochainement attendu de l‘Oralair, son traitement phare, aux Etats-Unis. Le spécialiste du traitement des allergies a publié pour 2013 un bénéfice net de 40,4 millions d‘euros (+7,9%) et un résultat opérationnel de 58,1 millions (+4,6%).

* EDF arrêtera la production dans ses centrales françaises au fioul pour une période de six mois, a dit mercredi soir une porte-parole à Reuters, retirant ainsi du marché 5.000 mégawatts de capacités de production d‘électricité à partir d‘avril, celles-ci n‘étant plus rentables dans un contexte de surcapacités dans le secteur en Europe.

* PSA - Dongfeng ne va pas “manger” PSA, déclare au Figaro Zhu Fushou, le PDG du groupe chinois qui s‘apprête à entrer au capital du constructeur français à hauteur de 14%. L‘accord doit être signé le 26 mars, confirme-t-il, à l‘occasion de la visite en France du président Xi Jinping.

* AIR FRANCE-KLM - Air France va pouvoir renforcer sa filiale low cost Transavia, le syndicat majoritaire des pilotes d‘Air France, SNPL-Alpa, ayant signé un accord d‘un an qui prévoit le transfert d‘avions et d‘équipages de la compagnie française vers sa filiale à bas coûts, écrivent Les Echos. Cet accord va permettre à Transavia de disposer de plus de 14 appareils, limite fixée lors de sa création en 2007, en portant sa flotte de 11 à 16 appareils, et ainsi lancer 17 nouvelles lignes cet été, ajoute le journal.

Personne n‘était joignable dans l‘immédiat chez Air France pour un commentaire.

* BUREAU VERITAS a publié des résultats 2013 soutenus par ses acquisitions alors que les changes ont pesé, et le groupe vise une amélioration progressive de sa croissance organique en 2014 par rapport à celle de 3,5% observée l‘an dernier.

* MERSEN a publié des résultats 2013 affectés par l‘environnement économique et des charges exceptionnelles liées à des dépréciations mais le groupe prévoit pour 2014 une légère hausse de sa marge opérationnelle courante et de son chiffre d‘affaires à périmètre et change constants.

* LVMH, KERING, DIOR, HERMES - Longchamp a été rattrapé par la crise l‘an dernier malgré un positionnement sur le luxe dit “accessible”, mais le maroquinier se dit très confiant pour l‘Europe où il concentrera ses investissements cette année.

* MR.BRICOLAGE anticipe une “nette” amélioration de son résultat opérationnel et de son résultat net en 2014 après avoir accusé une baisse de ses bénéfices en 2013 en raison, notamment, de coûts liés à la restructuration de son pôle de Magasins Intégrés.

* CEGID entend poursuivre ses plans d‘actions visant à accélérer son efficacité interne autour de l‘amélioration de la productivité commerciale, de la mutualisation des compétences et des lieux de production et, de la rationalisation des gammes de produits et services après avoir enregistré une hausse de sa rentabilité opérationnelle courante en 2013 à 12%, contre 8,8% en 2012.

* NEURONES a fait état d‘une amélioration de sa marge opérationnelle en 2013 à 9,6%, contre 8,9% un an plus tôt, et d‘une croissance, entièrement organique, de son activité de 8,8%.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below