for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: Plus de 7 millions de contaminations aux USA, flambée dans le Midwest

Le nombre de cas de contamination au coronavirus aux États-Unis a dépassé les 7 millions, soit plus de 20% des cas recensés dans le monde, selon un décompte réalisé par Reuters. /Photo prise le 17 septembre 2020/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - Le nombre de cas de contamination au coronavirus aux États-Unis a dépassé les 7 millions, soit plus de 20% des cas recensés dans le monde, selon un décompte réalisé par Reuters.

Les États du Midwest ont signalé de nouveaux pics de contaminations courant septembre. La Californie reste toutefois l’État le plus touché avec plus de 800.000 cas au total, suivi par le Texas, la Floride et New York.

Les États-Unis ont récemment franchi le seuil des 200.000 décès imputés au coronavirus, soit le plus lourd bilan parmi les pays affectés par le virus dans le monde avec plus de 700 morts quotidiennes.

Tous les États du Midwest, à l’exception de l’Ohio, ont également enregistré plus de cas au cours des quatre dernières semaines que pendant les quatre semaines précédentes. Tandis que les nouvelles infections ont doublé dans le Dakota du Nord, le Dakota du Sud a signalé quant à lui la plus forte hausse de cas en pourcentage, 166%.

Cette augmentation du nombre de cas dans les deux États est notamment liée au Sturgis Motorcycle Rally, dans le Dakota du Sud, qui attire chaque année des centaines de milliers de visiteurs.

D’après une analyse de Reuters, le nombre de cas positifs a augmenté dans la moitié des 50 États américains ce mois-ci, et dix États ont rapporté une hausse quotidienne record de leurs infections, parmi lesquels le Montana, le Dakota du Sud et l’Utah jeudi.

Les nouveaux cas ont augmenté la semaine dernière après avoir chuté pendant huit semaines consécutives. Les experts de la santé pensent que cette hausse est due à la réouverture des écoles et des universités ainsi qu’aux fêtes organisées pendant le Labour Day, la fête du travail aux États-Unis.

Une étude menée par des chercheurs de multiples universités américaines a ainsi montré que la récente réouverture des établissements scolaires depuis la fin de l’été pourrait avoir causé plus de 3.000 cas supplémentaires de contamination au coronavirus par jour ces dernières semaines.

Version française Charles Regnier, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up