for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

L'Union européenne ne reconnaît pas la légitimité de Loukachenko

Le Haut Représentant de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrel et la cheffe de file de l'opposition biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa. L'Union européenne ne reconnaît pas la légitimité d'Alexandre Loukachenko, a déclaré jeudi Josep Borrel, au lendemain de la prestation de serment du président biélorusse. /Photo prise le 21 septembre 2020/REUTERS/Stéphanie Lecocq

BRUXELLES (Reuters) - L’Union européenne ne reconnaît pas la légitimité d’Alexandre Loukachenko, a déclaré jeudi le Haut Représentant des Vingt-Sept pour la politique étrangère, Josep Borrell, au lendemain de la prestation de serment du président biélorusse.

“L’UE réaffirme que l’élection présidentielle du 9 août en Biélorusse n’était ni libre ni équitable. L’Union européenne ne reconnaît pas ses résultats falsifiés”, dit-il dans un communiqué.

“Sur cette base, la pseudo-investiture du 23 septembre 2020 et le nouveau mandat revendiqué par Alexandre Loukachenko n’ont aucune légitimité démocratique”, poursuit-il, ajoutant que cette prétendue prestation de serment “est en contradiction directe avec la volonté de larges pans de la population biélorusse”.

“La position de l’Union européenne est claire: les citoyens biélorusses méritent le droit d’être représentés par ceux qu’ils choisiront librement via de nouvelles élections ouvertes, transparentes et crédibles.”

Réélu au terme d’une élection considérée comme frauduleuse par l’opposition, Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994, a prêté serment mercredi pour un nouveau mandat à la tête de l’État lors d’une cérémonie d’investiture condamnée par l’opposition, qui est descendue dans la rue.

Henri-Pierre André, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up