for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Côte d'Ivoire: Des alliés de Soro vont être libérés en amont de la présidentielle

Les autorités ivoiriennes, qui cherchent à apaiser les tensions dans le pays en amont de l'élection présidentielle du 31 octobre, ont prévu de libérer des associés du chef de file de l'opposition Guillaume Soro (ici en photo) qui sont détenus depuis des mois. /Photo prise le 17 septembre 2020/REUTERS/Charles Platiau

ABIDJAN (Reuters) - Les autorités ivoiriennes, qui cherchent à apaiser les tensions dans le pays en amont de l’élection présidentielle du 31 octobre, ont prévu de libérer des associés du chef de file de l’opposition Guillaume Soro qui sont détenus depuis des mois, a déclaré mercredi un porte-parole du gouvernement.

La décision du président sortant Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat a provoqué des vagues de manifestations violentes, et l’opposition a appelé à de nouveaux rassemblements en amont du scrutin.

Des proches de Guillaume Soro, parmi lesquels cinq parlementaires, sont détenus depuis leur arrestation en décembre dernier pour avoir fomenté une tentative présumée de putsch, poussant Soro à s’exiler à Paris. Ils n’ont pas été jugés.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que certains de ces détenus allaient être libérés, mais qu’ils pourraient tout de même faire l’objet de poursuites judiciaires. “Ce geste peut être considéré comme un geste supplémentaires de l’apaisement par le chef de l’Etat”, a dit Sidi Tiemoko Touré à Reuters, sans préciser combien de détenus seraient libérés, ni quand.

Ange Aboa; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up