for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Explosion d'un dépôt d'armes du Hezbollah dans le sud du Liban

Une cache d'armes appartenant au Hezbollah a été détruite par une explosion à la suite d'une "erreur technique" mardi dans un village du sud du Liban, a-t-on appris auprès d'une source au sein des services de sécurité. /Photo prise le 22 septembre 2020/REUTERS

BEYROUTH (Reuters) - Une cache d’armes appartenant au Hezbollah a été détruite par une explosion à la suite d’une “erreur technique” mardi dans un village du sud du Liban, a-t-on appris auprès d’une source au sein des services de sécurité.

La déflagration a fait des blessés, ont indiqué plusieurs sources au sein des services de sécurité, sans pouvoir fournir de chiffre précis.

La chaîne du Hezbollah, Al Manar, a déclaré pour sa part que l’origine de l’explosion n’avait pas été clairement déterminée.

Des membres de la milice chiite libanaise ont installé un cordon de sécurité autour du site touché, dans le village d’Ain Qana, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Beyrouth, a déclaré une autre source proche des services de sécurité. Les journalistes n’ont pas accès à la zone.

Le Hezbollah n’a pas réagi dans l’immédiat.

Le sud du Liban est une place forte du Hezbollah, groupe soutenu par l’Iran qui combat en Syrie au côté des forces de Damas.

Le Liban est en proie à une grave crise politique, économique et sociale que l’explosion du 4 août dans le port de Beyrouth, qui a fait près de 200 morts, a encore aggravée.

Rédaction de Beyrouth, version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up