for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: Les scientifiques sonnent l'alerte au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni s'expose a une hausse exponentielle de décès liés au coronavirus dans les prochaines semaines à moins que le gouvernement du Premier ministre Boris Johnson agisse rapidement pour enrayer la deuxième vague de l'épidémie, ont alerté lundi les conseillers médicaux du pays. /Photo prise le 21 septembre 2020/REUTERS/Hannah McKay

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni s’expose a une hausse exponentielle de décès liés au coronavirus dans les prochaines semaines à moins que le gouvernement du Premier ministre Boris Johnson agisse rapidement pour enrayer la deuxième vague de l’épidémie, ont alerté lundi les conseillers médicaux du pays.

Boris Johnson doit s’exprimer mardi sur la crise sanitaire.

La Grande-Bretagne recense environ 6.000 nouveaux cas de contamination par jour, selon des données datant de la semaine passée, le nombre de personnes hospitalisées double tous les huit jours, et les centres de dépistage sont débordés.

Chris Whitty, médecin en chef du gouvernement, et Patrick Vallance, son principal conseiller scientifique, ont averti que, sans nouvelles mesures de contrôle, le Royaume-Uni pourrait enregistrer quelque 50.000 cas de contamination par jour d’ici la mi-octobre.

“Si nous continuons sur cette pente (...), le nombre de morts directement liés au coronavirus (...) continuera d’augmenter, possiblement sur une courbe exponentielle, ce qui veut dire qu’il se multipliera par deux encore et encore et encore, et nous pouvons très vite passer de chiffres vraiment insignifiants à de très grands nombres,” a dit Chris Whitty.

“Si on ne change pas de cap, nous allons nous retrouver dans une situation très difficile”, a-t-il encore prévenu.

Le ministre des Transports, Grant Shapps, a déclaré que le Royaume-Uni se trouvait à un moment critique et que toute nouvelle mesure de restrictions devrait malgré tout permettre aux écoles et aux entreprises de rester ouvertes afin que le pays puisse surmonter cette crise.

Le Royaume-Uni est le pays européen le plus endeuillé par le Covid-19 - 41.777 décès selon le dernier bilan en date -, et le cinquième au monde.

Guy Faulconbridge et Kate Holton, version française Laura Marchioro et Flora Gomez, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up