for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Une enveloppe adressée à la Maison blanche et contenant du poison interceptée

Une enveloppe adressée à la Maison blanche contenait une substance identifiée comme étant de la ricine, un poison mortel, a annoncé samedi la Gendarmerie royale canadienne (RCMP). /Photo d'archives/REUTERS/Yuri Gripas

(Reuters) - Une enveloppe adressée à la Maison blanche contenait une substance identifiée comme étant de la ricine, un poison mortel, a annoncé samedi la Gendarmerie royale canadienne (RCMP).

L’enveloppe, qui semble provenir du Canada, a été interceptée dans un centre de courrier du gouvernement avant qu’elle n’arrive à la Maison blanche.

Un porte-parole de la RCMP a déclaré “avoir été contacté par le FBI afin d’apporter son aide dans une enquête en lien avec une lettre suspecte envoyée à la Maison Blanche”.

“Le FBI a analysé la substance trouvée dans l’enveloppe”, a ajouté la RCMP. “Les résultats ont indiqué la présence de ricine, une substance nocive.”

Interrogé sur ces informations de presse, le FBI a déclaré qu’il enquêtait avec les services secrets et les services d’inspection postale américains sur une lettre suspecte reçue dans un centre postal du gouvernement.

“Pour l’instant il n’y a pas de menace connue pour la sûreté publique”, a dit le FBI.

La Maison blanche et les services secrets n’ont pas souhaité faire de commentaires.

David Shepardson, Alexandra Alper et Mark Hosenball à Washington, David Ljunggren à Ottawa; version française Blandine Hénault et Camille Raynaud

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up