for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: La progression chez les jeunes inquiète l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé s'est alarmée mardi de la propagation du nouveau coronavirus chez les personnes âgées de 20 à 40 ans, dont beaucoup ne présentent pas de symptômes, ce qui accroît le risque de transmission aux personnes vulnérables. /Photo prise le 27 juillet 2020/REUTERS/Kham

MANILLE (Reuters) - L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est alarmée mardi de la propagation du nouveau coronavirus chez les personnes âgées de 20 à 40 ans, dont beaucoup ne présentent pas de symptômes, ce qui accroît le risque de transmission aux personnes vulnérables.

L’OMS avait déjà mis en garde ce mois-ci contre l’augmentation au niveau mondial du nombre de jeunes parmi les personnes touchées par la maladie et contre les risques que cette progression entraîne pour les personnes âgées comme pour les patients des régions dans les zones densément peuplées où les systèmes de santé sont fragiles.

“L’épidémie est en train de changer”, a dit Takeshi Kasai, directeur régional de l’OMS pour le Pacifique occidental, au cours d’une réunion d’information virtuelle. “Les personnes âgées de 20, 30 et 40 ans sont de plus en plus les vecteurs de la propagation de l’épidémie. Beaucoup d’entre eux ne savent pas qu’ils sont infectés. Cela accroît le risque de transmission aux plus vulnérables”, a-t-il ajouté.

La recrudescence des contaminations a entraîné le retour des restrictions dans des nombreux pays. La course au vaccin contre un virus qui a fait plus de 770.000 morts et contaminé près de 22 millions de personnes, selon un décompte de Reuters, s’est par ailleurs accélérée.

Des pays où l’épidémie semblait maîtrisée, comme le Vietnam, connaissent actuellement une flambée d’infections après trois mois sans transmission locale.

“Ce que nous observons n’est pas simplement une résurgence. Nous pensons que c’est le signal que nous sommes entrés dans une nouvelle phase de la pandémie dans la région Asie-Pacifique”, a ajouté Takeshi Kasai.

Ed Davies et Karen Lema, version française Diana Mandiá

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up