for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

France: Enquête du parquet antiterroriste sur l'attaque au Niger

PARIS (Reuters) - Le parquet national antiterroriste (PNAT) français a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête au lendemain de l’attaque dans laquelle six Français et deux Nigériens sont morts près de Kouré, une ville située à une soixantaine de kilomètres de Niamey, la capitale du Niger.

Sept des victimes de cette attaque perpétrée par des hommes armés étaient des membres de l’organisation non-gouvernementale Acted, la huitième étant leur guide.

“Une enquête a été ouverte des chefs d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle”, a-t-on appris lundi auprès du PNAT.

L’enquête a été confiée à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la sous-direction anti-terroriste (SDAT), précise-t-on de même source.

“Tous les moyens sont et seront mis en oeuvre pour élucider les circonstances de cet attentat meurtrier”, a déclaré de son côté le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, dans un communiqué, relayant un message déjà transmis par l’Elysée dans la nuit à la suite d’un entretien entre Emmanuel Macron et son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou.

“Nos deux pays demeurent déterminés à poursuivre la lutte en commun contre les groupes terroristes au Sahel”, rappelle le communiqué du Quai d’Orsay.

Le chef de l’Etat présidera mardi matin un conseil de défense destiné à faire le point sur les dernières informations disponibles au sujet de cette attaque.

Tangi Salaün, Michel Rose et Myriam Rivet, édité par Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up