for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Erdogan annonce la reprise du travail de forage dans l'est de la Méditerranée

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (photo) a déclaré vendredi que la Turquie reprenait ses recherches d'énergies fossiles dans l'est de la Méditerranée, estimant que la Grèce n'avait pas respecté ses promesses à ce sujet dans la région. /Photo prise le 7 août 2020/REUTERS/Murad Sezer

ISTANBUL (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré vendredi que la Turquie reprenait ses recherches d’énergies fossiles dans l’est de la Méditerranée, estimant que la Grèce n’avait pas respecté ses promesses à ce sujet dans la région.

Les deux pays, tous deux membres de l’Otan, revendiquent leur droit d’exploiter les ressources d’hydrocarbure dans la région et ont longtemps été en conflit à ce sujet.

Les différends, qui se sont aggravés le mois dernier, ont conduit la chancelière allemande Angela Merkel à organiser des discussions avec les chefs de file des deux pays pour apaiser les tensions.

“Nous avons repris le travail de forage”, a dit Recep Tayyip Erdogan vendredi, “nous ne nous sentons pas obligés de parler avec ceux qui n’ont pas de droits dans les zones de juridiction maritime”, ajoutant qu’un de leurs navires d’étude sismique naviguait toujours dans les eaux chypriotes.

La Turquie et la Grèce sont aussi en désaccord sur d’autres sujets, portant notamment sur les routes aériennes survolant leurs territoires respectifs ou encore concernant la composition ethnique de Chypre.

Ali Kucukgocmen et Nevzat Devranoglu, version française Olivier Cherfan, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up