for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: La procureure de New York réclame la dissolution de la NRA

La procureure générale de l'Etat de New York, Letitia James (photo), a engagé jeudi une action en justice pour dissoudre la NRA (National Rifle Association), le puissant lobby pro-armes aux Etats-Unis, en accusant ses dirigeants d'avoir détourné des millions de dollars à des fins personnelles. /Photo prise le 6 août 2020/REUTERS/Brendan McDermid

NEW YORK (Reuters) - La procureure générale de l’Etat de New York a engagé jeudi une action en justice pour dissoudre la NRA (National Rifle Association), le puissant lobby pro-armes aux Etats-Unis, en accusant ses dirigeants d’avoir détourné des millions de dollars à des fins personnelles.

Dans sa plainte, Letitia James, qui est démocrate, accuse les dirigeants de la NRA d’avoir financé des voyages en famille aux Bahamas, des jets privés et des repas coûteux aux frais de l’organisation. Selon elle, ces dépenses ont plombé le bilan de la NRA et fait basculer ses comptes dans le rouge en trois ans.

Dans un communiqué, elle accuse les dirigeants de la NRA d’avoir “puisé des millions et des millions dans les réserves de la NRA pour leur usage personnel”.

La NRA est vénérée par les conservateurs pour sa défense acharnée du deuxième amendement de la Constitution américaine, qui garantit à tout citoyen le droit de porter une arme, et accusée par la gauche et les démocrates d’encourager la violence par arme à feu, endémique aux Etats-Unis.

Réagissant à l’initiative de la procureure, Donald Trump a suggéré à la NRA, enregistrée comme organisation non lucrative à New York, où elle réalise la plupart de ses transactions financières, de s’installer au Texas. Le siège de la NRA se situe à Fairfax, en Virginie, à 30 km de Washington.

“L’influence de la NRA est si forte que cette organisation n’a subi aucun contrôle pendant des décennies pendant que ses principaux dirigeants détournaient dans leurs poches des millions de dollars”, a déclaré Letitia James.

“La NRA est submergée par la fraude et l’abus. C’est pourquoi nous réclamons aujourd’hui, la dissolution de la NRA, parce qu’aucune organisation n’est au-dessus de la loi.”

L’Etat de New York a eu déjà plusieurs fois maille à partir avec la NRA. L’Etat a notamment engagé des poursuites contre les politiques d’assurance vendues par la NRA aux détenteurs d’armes et la NRA conteste en justice la décision de l’Etat d’avoir fermé les armureries en raison de la pandémie de Covid-19.

Dans sa nouvelle plainte, la procureure de New York accuse la NRA dans son ensemble ainsi que quatre hauts dirigeants, dont le vice-président exécutif Wayne LaPierre, en place depuis des décennies.

Daniel Trotta, David Shepardson, version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up