for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos est en République dominicaine

L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos a quitté son pays mais exprimé son souhait de revenir rapidement, peut-être en septembre, rapportent mardi plusieurs médias espagnols, citant son entourage. /Photo d'archives/REUTERS/François Lenoir

MADRID (Reuters) - L’ex-roi d’Espagne Juan Carlos a quitté son pays mais exprimé son souhait de revenir rapidement, peut-être en septembre, rapportent mardi plusieurs médias espagnols, citant son entourage.

L’ancien monarque, qui a abdiqué en 2014, a décidé de quitter l’Espagne, où il est visé pour une enquête sur des soupçons de corruption, afin de faciliter la tâche de son fils Felipe, qui lui a succédé sur le trône, selon un communiqué publié lundi par la maison royale.

Selon les quotidiens La Vanguardia et ABC, qui ne précisent pas leurs sources, Juan Carlos s’est rendu en République dominicaine.

La Vanguardia écrit que Juan Carlos, âgé de 82 ans, est parti lundi en voiture pour le Portugal, où il a pris un avion à destination de la République dominicaine avec l’intention d’y séjourner quelques semaines, au sein d’une riche famille propriétaire de plantations de canne à sucre.

Lundi, la chaîne de télévision portugaise TVI24 et le quotidien populaire Correio da Manha avaient rapporté que Juan Carlos se trouvait à Cascais, une station balnéaire proche de Lisbonne où il a passé une partie de son enfance. Selon El Confidencial, l’ex-roi se trouvait toujours mardi au Portugal.

L’avocat de Juan Carlos a assuré de son côté que son client “resterait à la disposition du parquet”.

Le parquet du Tribunal suprême espagnol a ouvert en juin une enquête pour déterminer si l’ancien roi pouvait faire l’objet d’investigations dans un dossier de corruption présumée lors de l’attribution d’un contrat de train à grande vitesse par l’Arabie saoudite.

Le parquet cherche à savoir si l’ancien monarque peut être inclus dans ce dossier alors qu’il était protégé par son immunité jusqu’à son abdication.

Isla Binnie; version française Marc Angrand et Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up