July 31, 2020 / 5:19 PM / 11 days ago

Coronavirus: Washington toujours divisé sur un nouveau plan de soutien

A quelques heures de l'expiration des allocations fédérales qui ont soutenu des millions d'Américains jetés au chômage par la crise pandémique, républicains et démocrates semblaient toujours loin vendredi d'un accord permettant une prolongation de ce dispositif crucial. /Photo prise le 9 juillet 2020/REUTERS/Tom Brenner

WASHINGTON (Reuters) - A quelques heures de l’expiration des allocations fédérales qui ont soutenu des millions d’Américains jetés au chômage par la crise pandémique, républicains et démocrates semblaient toujours loin vendredi d’un accord permettant une prolongation de ce dispositif crucial.

Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a déclaré que les discussions engagées avec la Maison blanche n’avaient pas vraiment progressé.

La présidence a accusé pour sa part les démocrates d’obstruction. “Comme d’habitude, les démocrates font de la politique politicienne sur le Capitole”, a dénoncé Mark Meadows, le secrétaire général de la Maison blanche.

Parlementaires et membres de l’administration présidentielle s’opposent sur les contours d’un nouveau plan de soutien à l’économie alors que l’épidémie, et les fermetures d’entreprises et mesures de confinement qu’elle a entraînées, ont eu pour effet de priver d’emploi des dizaines de millions d’Américains.

Une allocation fédérale spécifique de 600 dollars par semaine a été mise en place, mais le programme expire avec la fin du mois de juillet.

L’administration Trump a proposé de le prolonger d’une semaine et de réactiver le moratoire sur les expulsions de logement, qui a expiré la semaine dernière.

Les démocrates pour l’instant refusent et ne lèveront leur blocage, explique Nancy Pelosi, que lorsque les deux parties seront “sur la voie” d’un accord global. “Nous n’y sommes pas”, a-t-elle ajouté lors d’une conférence de presse.

Les difficultés se concentrent sur le sort de cette allocation fédérale hebdomadaire pour les chômeurs qui vient compléter les dispositifs existants au niveau des Etats de l’union.

Une partie des républicains jugent que la somme de 600 dollars est trop élevée, et la Maison blanche a proposé de la réduire à 400 dollars pour les quatre prochaines mois, rapporte une source proche des discussions qui se déroulent à huis clos.

Richard Cowan; version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below