for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Les sénateurs italiens privent Salvini de son immunité parlementaire

Les sénateurs italiens ont levé jeudi l'immunité de Matteo Salvini, dirigeant de la Ligue et ex-ministre de l'Intérieur qui fait l'objet de poursuites judiciaires pour enlèvement liées à la détention l'an dernier de migrants secourus en mer par un navire humanitaire. /Photo prise le 30 juillet 2020/REUTERS/Remo Casilli

ROME (Reuters) - Les sénateurs italiens ont levé jeudi l’immunité de Matteo Salvini, dirigeant de la Ligue et ex-ministre de l’Intérieur qui fait l’objet de poursuites judiciaires pour enlèvement liées à la détention l’an dernier de migrants secourus en mer par un navire humanitaire.

La motion a été votée par 149 voix contre 141. C’est la seconde fois que Salvini se voit privé de son immunité parlementaire dans un dossier lié à sa gestion de la question migratoire.

“Ce sera une joie pour moi de me rendre en Sicile pour défendre mon droit à défendre notre beau pays”, a-t-il déclaré lors du débat ayant précédé le vote. “C’est un procès politique et quiconque pense m’avoir affaibli se trompe”, a-t-il ajouté.

Les faits remontent à août de l’an dernier, quand Salvini, alors à la tête du ministère de l’Intérieur, avait interdit d’accostage un navire affrété par l’ONG espagnole Open Arms et transportant plus de 100 migrants. Un procureur avait finalement ordonné la saisie du bateau et son évacuation.

Les magistrats siciliens qui veulent traduire l’ex-ministre en justice estiment qu’il a agi indépendamment du gouvernement de coalition qu’il formait alors avec le Mouvement 5 Etoiles.

On ignore quand son éventuel procès pourrait se tenir.

Philip Pullella avec Wladimiro Pantaleone à Palerme; version française Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up