for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

La Russie affirme avoir déjoué un projet d'attentat à Moscou

A Moscou. Le Service fédéral russe de la sécurité (FSB) a annoncé lundi avoir déjoué un projet d'attentat à Moscou et abattu un homme soupçonné de préparer une fusillade de masse. /Photo prise le 18 mai 2020/REUTERS/Maxim Shemetov

MOSCOU (Reuters) - Le Service fédéral russe de la sécurité (FSB) a annoncé lundi avoir déjoué un projet d’attentat à Moscou et abattu un homme soupçonné de préparer une fusillade de masse.

Le suspect, dont l’identité n’a pas été dévoilée, était originaire d’un pays d’Asie centrale, a précisé le FSB.

La chaîne de télévision publique Rossiya 24 a diffusé une photo de cet homme allongé face contre terre avec un fusil d’assaut Kalachnikov à ses côtés; sur une autre image, on voit un sac de sport contenant trois grenades.

Le FSB a précisé que le suspect avait été abattu après avoir ouvert le feu sur les agents qui venaient l’arrêter dans une banlieue de Moscou. La sécurité russe ajoute qu’il avait des liens avec un groupe militant international en Syrie.

Son frère a également été arrêté et de possibles complices sont recherchés.

La Russie a été la cible d’attaques de groupes militants islamistes dans le passé. En 2017, elle a été le théâtre d’un attentat à la bombe dans le métro de Saint-Pétersbourg qui a tué 15 personnes.

D’après des responsables de la sécurité, des milliers de personnes originaires des anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale ou du Nord-Caucase, région russe à majorité musulmane, se sont rendues en Syrie ou en Irak pour combattre aux côtés de groupes militants.

Maria Kiselyova; version française Laura Marchioro, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up