for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Tunisie: Le ministre de l'Intérieur proposé au poste de Premier ministre

Hichem Mechichi, l'actuel ministre de l'Intérieur, a été nommé samedi par le président Kaïs Saïed pour devenir le nouveau chef du gouvernement en Tunisie en remplacement d'Elyes Fakhfakh. /Photo prise le 9 juillet 2020/REUTERS/Murad Sezer

TUNIS (Reuters) - Hichem Mechichi, l’actuel ministre de l’Intérieur, a été nommé samedi par le président Kaïs Saïed pour devenir le nouveau chef du gouvernement en Tunisie en remplacement d’Elyes Fakhfakh, qui a démissionné il y a dix jours face à des accusations de conflit d’intérêts.

Hichem Mechichi, un indépendant jugé proche du chef de l’Etat, dont il a été le conseiller, a désormais un mois pour former un gouvernement à même d’obtenir un vote de confiance du Parlement à la majorité simple.

En cas d’échec, le chef de l’Etat dissoudra le Parlement et convoquera de nouvelles élections.

La démission d’Elyes Fakhfakh a déclenché une crise politique et une motion de censure a été déposée contre le président de l’Assemblée Rachid Ghannouchi, chef du parti islamiste Ennahda. Le texte sera examiné jeudi.

La donne politique est d’autant plus compliquée qu’aucun parti ne détient plus d’un quart des sièges depuis les dernières élections législatives d’octobre 2019.

Tarek Amara, version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up