July 24, 2020 / 5:40 AM / 18 days ago

Coronavirus: Le bilan quotidien aux USA dépasse à nouveau les 1.000 morts

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont enregistré pour la troisième journée consécutive jeudi plus de 1.000 décès supplémentaires dus au COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, alors que l’épidémie ne cesse de s’aggraver dans les Etats du sud et de l’ouest du pays.

En Californie. Les Etats-Unis ont enregistré pour la troisième journée consécutive jeudi plus de 1.000 décès supplémentaires dus au COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, alors que l'épidémie ne cesse de s'aggraver dans les Etats du sud et de l'ouest du pays. /Photo prise le 23 juillet 2020/REUTERS/Mike Blake

Le nombre quotidien de décès continue de croître pour la deuxième semaine de rang, mais reste en deçà des niveaux constatés en avril lorsque le virus tuait en moyenne 2.000 personnes par jour à travers les Etats-Unis.

Durant la journée, à mesure qu’étaient fournies les données Etat par Etat, le seuil des 4 millions de cas de contamination a aussi été franchi, selon le décompte effectué par Reuters.

Le premier cas d’infection dans le pays avait été confirmé en janvier. Alors que le seuil du million de cas avait été franchi au bout de 98 jours, le bilan est passé de 3 millions de cas à 4 millions en seulement 16 jours.

Il y a désormais en moyenne plus de 2.600 nouvelles infections par heure aux Etats-Unis, un rythme sans équivalent dans le monde.

La question du port du masque obligatoire dans les lieux publics est devenue une source de divisions politiques, de nombreux conservateurs avançant l’idée qu’une telle mesure est contraire à la Constitution américaine.

Donald Trump, longtemps opposé au port du masque, a changé de position cette semaine et appelé les Américains à se protéger le visage.

L’actuel locataire de la Maison blanche, qui ambitionne d’être réélu en novembre prochain, a annoncé jeudi qu’il ne tiendrait pas de grand rassemblement en août en Floride pour marquer son investiture comme candidat du Parti républicain, évoquant les risques sanitaires.

Au cours d’un point de presse, Donald Trump a par ailleurs déclaré que les Etats les plus touchés par l’épidémie pourraient devoir reporter de quelques semaines la réouverture des écoles. Il a toutefois poussé à nouveau pour que la plupart des établissements rouvrent à l’automne.

En Floride, les autorités sanitaires ont dit ce mois-ci que les établissements devaient rouvrir mais le syndicat des enseignants a lancé une procédure juridique pour faire interdire la tenue des cours en salles de classe. En Arizona, le gouverneur Doug Doucey a abandonné son projet visant à imposer à compter du 17 août le retour en classes.

Des représentants de l’administration Trump ont dit par le passé qu’une réouverture rapide des établissements scolaires était indispensable pour relancer l’économie, un axe phare de la campagne de Donald Trump.

Doina Chiacu et Katanga Johnson à Washington, Lisa Shumaker à Chicago, Maria Caspani à New York; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below